Lac-à-la-Tortue: retrait du coût de l’asphalte comme taxe locale

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Lac-à-la-Tortue: retrait du coût de l’asphalte comme taxe locale
Asphaltage. (Photo : Hebdo Patrick Vaillancourt)

SHAWINIGAN.  Même si le tout se déroulait à huis clos en raison des normes sanitaires du gouvernement du Québec, la première assemblée de l’année 2022 du conseil municipal de Shawinigan a été bien garnie. À la suite de la réception de 9 questions du public concernant les travaux d’assainissement des eaux et égouts du lac à la Tortue, le maire Michel Angers fait l’historique du dossier pendant 18 minutes, pour finalement annoncer que le coût de l’asphaltage de 400 000$ ne serait finalement plus inclus dans la taxe d’amélioration locale, mais bien dans la taxe globale.

En raison des directives de changements, plus de 1000, qui ont apporté les dépassements de coûts de plus de 10 M$, au final, certaines dépenses n’ont pas été admises dans le programme gouvernemental du Fonds pour l’eau potable et le traitement des eaux usées (FEPTEU) si bien que la portion subventionnée passe de 83% à 66% des dépenses subventionnées.

« Dans les travaux qu’on a soumis au ministère, certains travaux ont été refusés en termes de subvention. On nous dit que plus tard on pourra vérifier et négocier. C’est pourquoi le montant des égouts est passé de 800$ à 926$, et pour l’eau, de 374$ à 434$. Si on réussit à convaincre le ministère des Affaires municipales que ces travaux étaient admissibles, automatiquement le montant récupéré sera ajusté à la taxe locale des gens directement concernés », explique le premier magistrat.

Au final, pour les égouts, c’est une somme de 12 700$ plus les intérêts sur 20 ans pour une résidence. « Il ne faut pas oublier que le remplacement d’une fosse septique coûte entre 15 000 et 30 000$ sur 20 ans, alors on croit encore qu’on a fait une bonne affaire, et si c’était à recommencer, on le referait, ajoute le maire Angers. Tous les frais d’entretien du nouveau réseau sont assumés par l’ensemble de la population, et il y a 16 pompes. »

M. Angers a indiqué qu’il y avait toujours des discussions entre l’entrepreneur général Allen et la municipalité concernant les travaux correctifs sur certains terrains privés. « On est en discussion avec Allen pour trouver des pistes de solutions, mais ce n’est pas simple. On le sait que vous êtes tannés de cette situation. On a retenu des montants pour les travaux qu’Allen doit compléter chez les particuliers. On l’avait fait pour les entrepreneurs. »

Puisque la subvention passera de 83% des coûts à 66%, le conseil a pris la décision d’enlever la taxe d’amélioration locale pour l’asphaltage à compter de 2023, et une résolution sera prise en ce sens lors d’une prochaine assemblée. « Ça sera réparti sur l’ensemble de la population pour les 16 prochaines années, donc c’est une somme de 40$ qui sera épargnée par année pour les citoyens du Lac-à-la-Tortue », conclut le maire.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Claude Gélinas
Claude Gélinas
4 mois

Dans le contexte, cette décision de la Ville est la bienvenue .