Le CNETE se positionne comme leader canadien

Photo de Sandra Lacroix
Par Sandra Lacroix

Le Centre de transfert technologique du Collège Shawinigan, le CNETE, se positionne désormais comme leader canadien dans le domaine des bioprocédés et technologies de fermentation. La subvention de plus d’un million$ de même que l’obtention de la Chaire de recherche industrielle, annoncées mardi matin, viennent sans aucun doute conforter cette idée.

«Ces projets majeurs nous permettrons de confirmer notre rôle de chef de file dans le domaine de la recherche et de l’innovation technologique», se réjouit le directeur général du Collège Shawinigan, André Gingras.

En effet, le Fonds collège-industrie pour l’innovation (FCII) a versé une subvention de 1 078 723$, pour lui permettre de faire l’acquisition d’équipements de pointe en biotechnologies environnementales, pour la réalisation de différents projets porteurs d’innovations technologique en partenariat avec des entreprises privées. Ces nouveaux équipements seront complémentaires à ceux existants au CNETE, en région et partout au Québec, s’assurant de ne pas dupliquer ce qu’il y a déjà pour accroître l’efficacité. Ils permettront d’accélérer la mise en marché des innovations, supporter les projets en place, etc.

Également, le centre a obtenu la Chaire de recherche industrielle dans les collèges du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) sur les bioprocédés et les technologies de fermentation.

«Cette Chaire sera unique Canada, il n’y en aura pas d’autre attribuée dans ce domaine, donc c’est une belle reconnaissance», indique la directrice du CNETE, Nancy Déziel.

Parmi les nombreuses retombées favorables qu’engendrera cette nouvelle, soulignons le maintien de trois emplois et la création de quatre nouveaux emplois, portant l’équipe du CNETE à 31 personnes. Mme Déziel précise qu’il y a à peine trois ans, cette équipe comptait seulement cinq employés, elle a donc subi donc une expansion impressionnante.

«Cette bonne nouvelle vient confirmer l’excellence du CNETE ici à Shawinigan mais surtout à travers le Canada», indique le maire Michel Angers, rappelant que la Ville de Shawinigan est née de l’innovation industrielle au début 20e siècle et qu’encore aujourd’hui, elle se démarque dans ce domaine.

«La bonne collaboration entre le CNETE et le Collège Shawinigan est selon moi la clé de ce succès, estime Sylvie Le Sieur, directrice des études et présidente du Comité de la recherche au Collège Shawinigan. Notre objectif est de devenir LA référence dans le domaine des bioprocédés et des technologies de fermentation, et l’année 2011-2012 aura certainement permis au Collège et au CNETE de se positionner comme un leader en la matière.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires