Le député fédéral Champagne entre en scène

Par superadmin
Le député fédéral Champagne entre en scène
Le député fédéral François-Philippe Champagne

POLITIQUE. Un mois après son élection à titre de député fédéral de Saint-Maurice/Champlain, le libéral François Philippe Champagne a déjà mis le nez dans plusieurs dossiers. Il parle ici des enjeux qui lui sont chers, mais aussi de l’homme derrière le politicien.

D’entrée de jeu, on sent toute la fierté qui émane du Shawiniganais à la suite du vote écrasant remporté dans le comté le 19 octobre dernier. Une victoire qui est pleinement savourée, après une campagne de près de deux ans.

«C’est un immense privilège pour moi de pouvoir représenter les gens de la région. Nous ne sommes que 338 dans un grand pays à le faire et j’espère être à la hauteur de la confiance de la population», a indiqué François-Philippe Champagne, quelques jours après son assermentation au Parlement d’Ottawa.

Déjà, il semble que certains dossiers progressent. Au sommet de la liste de M. Champagne trône le cas du Centre fiscal de Shawinigan-Sud. «Comme je l’ai mentionné, je me suis engagé à lancer les travaux et à maintenir les emplois. Déjà, des actions ont été prises en ce sens. J’ai été en contact avec la ministre (du Revenu national), madame Le Bouthillier», confirme-t-il.

Le dossier des eaux usées du Lac-à-la-Tortue, celui de la pyrrhotite ou encore la création d’emplois viennent compléter les enjeux prioritaires du nouveau député.

Un politicien inclusif

Pour faire avancer certaines actions, François-Philippe Champagne n’hésites pas à tendre la main aux députés de d’autres allégeances comme le néodémocrates Robert Aubin à Trois-Rivières ou encore le bloquiste Louis Plamondon dans Bécancour-Nicolet.

«J’ai eu des entretiens aussi avec de nombreux maires, je suis à l’affût. Je suis quelqu’un de très inclusif: j’essaie de rassembler et puisque j’ai l’ensemble de la Mauricie dans mon territoire; je m’y affaire!»

«Par contre, il faut laisser le temps au temps. J’ai reçu mon téléphone il y a quelque jour à peine et je n’ai pas encore mon bureau», a précisé le politicien. D’ailleurs, il sera possible de rejoindre M. Champagne à son bureau de Grand-Mère au 632, 6e Avenue, du côté du Carrefour de la rue St-Joseph à La Tuque ou encore au centre communautaire de Sainte-Geneviève-de-Batiscan dans les prochaines semaines. «Dans le moment, j’utilise encore mon imprimante personnelle!», blague l’homme.

L’homme derrière le politicien

Âge: 45 ans

Lieu de naissance: Shawinigan

Premier emploi: poseur de moustiquaires chez Shalwin

Loisirs: la course, les films

Son plaisir coupable: La série James Bond

Des personnalités d’ici qui l’inspirent: Jean Chrétien «Pour l’ensemble de son parcours» et son père, car «c’est un homme fonceur, un exemple de persévérance et un bâtisseur!»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires