Le ministre Lebel en visite au Grand Prix de Trois-Rivières

Par Marianne Cote

POLITIQUE. Quelques politiciens étaient sur la ligne de départ du Grand Prix de Trois-Rivières, ce week-end, pour donner le coup d’envoi à la campagne électorale. Après le chef du Parti libéral du Canada, Justin Trudeau, c’est au tour du ministre conservateur Denis Lebel de venir serrer des mains dans les estrades du rassemblement d’amateurs de courses automobiles.

Officiellement déclenchée 9h ce matin par le premier ministre Stephen Harper, la campagne fédérale de 2015 s’étirera donc sur 11 semaines pour se finaliser le 19 octobre. Cette dernière restera sûrement gravée dans les annales pour être la plus longue de l’histoire moderne du Canada.

«Tout le monde est déjà en campagne depuis l’été passé, aujourd’hui nous avons tout simplement rendu cela formel, a expliqué Denis Lebel de passage au GP3R. Les règles du jeu sont connues et nous allons continuer à travailler pour faire valoir nos idées et faire passer notre message».

Il a aussi mentionné que cela permettra aux électeurs de mieux évaluer les choix qui s’offrent à eux et d’en comprendre les enjeux. Toutefois, longue campagne électorale rime aussi avec dispendieux et cette dernière pourrait être l’une des plus coûteuses.

«On sait que l’économie mondiale n’est pas facile en ce moment, mais nous sommes et de très loin le parti qui représente le mieux l’économie canadienne présente et future. [..]On est le gouvernement qui équilibre le budget pour redonner de l’argent dans les poches de la population», a tenu a souligné le politicien.

Soutien financier au GP3R

Il a également été question du financement de l’événement automobile de la Ville. À son dernier passage au GP3R, le ministre avant mentionné qu’une aide financière allait peut-être être accordée aux organisateurs, tout comme c’est le cas pour le Grand Prix de Montréal.

Selon ces derniers, il n’y a rien eu de cela cette année, une information que le ministre a tenté de rectifier.

«C’est totalement faux! Il y a du support financier pour la commercialisation du Grand Prix de Trois-Rivières. Nous sommes là et nous allons continuer de travailler avec eux. Nous sommes bien un de leurs partenaires financiers», a-t-il déclaré dans un point de presse.

M. Lebel n’a cependant pas voulu mentionner le montant accordé.

Pas d’annonce pour Shawinigan

Avec la campagne électorale maintenant en cours, cela veut également dire qu’il n’y aura plus d’annonces avant la fin de celle-ci. Cela retarde encore la très attendue subvention pour le projet d’assainissement des eaux au Lac-à-la-Tortue, à Shawinigan.

La Ville doit attendre l’annonce qui ne vient pas pour déclencher les consultations publiques de ce projet.

Dominic Therrien est prêt !

Le ministre Denis Lebel était accompagné du candidat conservateur dans Trois-Rivières, Dominic Therrien, cet après-midi. Ces derniers sont conscients du travail à faire dans la circonscription du néo-démocrate Robert Aubin, mais ils ne sont pas inquiets.

«C’est vrai, nous avons beaucoup de travail à faire, mais je ne suis pas effrayé. Je suis un sportif de nature et un avocat, je suis donc habitué aux dossiers difficiles. C’est un marathon de 11 semaines et je suis en forme», confirme l’avocat de formation, Dominic Therrien.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires