Le Mystique Père Noël du Quartier des D…

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage
Le Mystique Père Noël du Quartier des D…
L'Hebdo a eu la chance unique de s'entretenir avec le Mystique Père Noël du Quartier des D. (Photo : (Photo L'Hebdo - Bernard Lepage))

NOËL.  Alors que la pénombre s’installait en fin d’après-midi vendredi dernier, le Père Noël, accompagné des membres de la Pat Patrouille, déambulait dans les rues d’un quartier de Shawinigan-Sud, frappant aux portes des maisons et distribuant des cadeaux aux enfants…

Avant qu’il ne reparte au Pôle Nord, L’Hebdo est allé à la rencontre de ce mystérieux bon samaritain qui a préféré demeurer anonyme afin de garder la magie du temps des Fêtes, consentant seulement à se présenter sous le nom de Mystique Père Noël du Quartier des D.

« J’ai baptisé le quartier comme ça, car tous les noms des rues commencent par cette lettre et je circule uniquement sur celles-ci », sourit ce retraité habitant sur la rue Cyprien Ducharme et qui a été très actif dans les médias plus tôt cette année… dans un autre rôle évidemment.

C’est la deuxième année qu’il distribue des cadeaux aux enfants, avec la complicité des parents. Grand-papa de quatre petits-enfants, dont deux nés en 2020 durant la pandémie, il s’était acheté l’an dernier un habit de Père Noël et loué un chalet en prévision de passer un Noël en famille. Après un an de confinement où il n’avait pu voir son fils vivant à La Pocatière et sa fille, à Montréal, de belles retrouvailles s’annonçaient.

« Pis bang arrive à la fin novembre les consignes, qu’on ne doit pas célébrer en famille. On a évidemment respecté les règles, mais je trouvais ça tellement triste pour les enfants. Pas de Père Noël dans les centres d’achat. Pas de visite chez grand-maman et grand-papa. Il fallait que je leur donne la chance de voir le Père Noël. À 3, 4, 5 ans, c’est assez énervant de voir ça. J’ai toujours dit que tu es enfant juste une fois, mais adulte toute ta vie », philosophe le Mystique Père Noël du Quartier des D.

Au début décembre, il lance alors l’idée de personnifier le Père Noël dans un petit message Facebook publié dans un groupe réservé aux résidents du quartier. « Les réponses sont venues rapidement. Ça a commencé par 10, 20, 30 pis finalement, j’ai visité 70 maisons et donné des cadeaux à 130 enfants. »

J’ai toujours dit que tu es enfant juste une fois, mais adulte toute ta vie  – Mystique Père Noël du Quartier des D

Les parents sont alors invités à cacher un cadeau sur la galerie en attendant l’arrivée du Père Noël qui avait été préalablement annoncée. « Je frappe à la porte et je redescends les escaliers pour souhaiter un Joyeux Noël aux enfants qui découvrent alors leur cadeau. C’est évidemment moi qui a le beau rôle », révèle ce joyeux luron en dévoilant son stratagème. Rien n’est laissé au hasard, car la Mère Noël qui l’accompagne – sa conjointe évidemment – lui transmet alors une petite fiche comprenant le ou les noms des enfants vivant dans la maison.

Le début d’une tradition?

Devant le succès de cette première improvisée, ce retraité de la fonction publique s’est évidemment fait aborder par le voisinage en début d’automne: « Pis, on va tu avoir un Père Noël encore cette année? »

Évidemment, le Shawiniganais était de nouveau partant et cette fois-ci, avec plus de temps, il s’est chargé d’aller chercher des commanditaires et des bénévoles pour l’aider dans sa distribution: des billets des Cataractes pour tous les enfants, des feux d’artifice fournis par Orion, des mascottes Pat Patrouille gracieuseté des Gonflés, de l’animation musicale assurée par Anthony Gélinas, des bénévoles pour assurer la sécurité, des billets pour des spectacles de Culture Shawinigan, des entrées pour la Cité de l’énergie, le Ranch Dupont, la Mini-Ferme des Boisés, etc.

Des restaurants et épiceries lui ont remis des cartes-cadeaux qu’il a fait tirer parmi les bénévoles venus l’épauler dans son aventure. Il avait aussi annoncé aux résidents du quartier  qu’il profiterait de son passage dans les rues pour amasser des denrées alimentaires pour le Centre Roland-Bertrand.

Des cadeaux pour 150 enfants

Le vendredi 17 décembre dernier, le Mystique Père Noël du Quartier des D a finalement visité près de 80 maisons pour 150 enfants. « On a marché 8 kilomètres durant trois heures », raconte-t-il. Deux jours avant la distribution des cadeaux,  déguisé en Père Noël, il avait envoyé une vidéo aux enfants de chaque maison inscrite à son itinéraire annonçant son passage entre 16h et 19h.

« Tout ça, je le fais pour redonner au suivant. J’ai grandi dans une famille de 15 enfants sur une ferme à Saint-Séverin. Mes parents étaient pauvres, mais ils ont travaillé fort en maudit. Ça m’a fait découvrir pleins de valeurs qui me guident encore. Ça fait que tout ce que j’ai aujourd’hui, je l’apprécie et je dis merci. J’ai eu la chance d’avoir une bonne job. Ça fait que je pense bien remettre ça l’année prochaine », termine le Mystique Père Noël du Quartier des D avant de nous quitter pour retourner au Pôle Nord…

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires