Le président du Festival western surpris de l’appui politique

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Le président du Festival western surpris de l’appui politique
Francis Trépanier, président du conseil d'administration et Benoit Montreuil, président du comité organisateur du 51e Festival western de St-Tite. (Photo : (Photo l'Hebdo Patrick Vaillancourt))

BILAN. L’organisation du 51e Festival western de St-Tite a réalisé son bilan de l’événement comme le veut la tradition lors de la dernière journée dimanche. Le festival aura fait sa marque cette année avec l’appui des différents partis politiques impliqués dans la campagne électorale provinciale.

Au cours des festivités, le chef du Parti libéral du Québec (PLQ) Philippe Couillard, et le chef de la Coalition avenir Québec (CAQ) François Legault se sont déplacés à Saint-Tite tout en donnant leur appui au Festival pour la tenue de rodéos. Le chef du Parti québécois (PQ), Jean-François Lisée a également soutenu le festival. Puis, le candidat de Québec solidaire (QS), Steven Roy Cullen s’est déplacé pour rencontrer les dirigeants du Festival pour lui aussi démontrer un appui.

Est-ce que le président du comité organisateur Benoit Montreuil s’attendait à autant de sorties politiques avant le Festival? « On ne savait pas qu’il y aurait autant d’appuis de politiciens et personnellement je ne m’y attendais pas, confie M. Montreuil. Quand ç’a commencé dimanche passé avec l’appui de M. Couillard, on a pris ça comme une tape dans le dos. Au fil de la semaine, les autres partis ont donné leur appui. C’est un bon coup de main, mais on sait aussi ce que fait, on le fait bien. »

Lors des 10 rodéos présentés au cours des 10 jours de festivités, l’organisation indique que c’est 67 000 personnes qui étaient présentes aux Grandes estrades Coors Banquet pour un taux d’occupation de 90%. Des chiffres comparables au 49e Festival.

Les visites guidées « Il était une fois… » et « La face cachée du rodéo » ont été complètes tout au long du festival, comme lors de l’année 2016.

« La belle température a incité les festivaliers à venir nous voir, exprime Benoit Montreuil. Les gens ont aimé les améliorations apportées à la terrasse au Ranch SAQ, au Saloon Hydro-Québec et la nouvelle Zone Ado. Les spectacles ont aussi été populaires. Nous sommes très heureux de la réponse de la population envers notre événement. Nous nous faisons un devoir d’offrir ce qu’il y a de mieux à nos visiteurs pour qu’ils reviennent d’année en année. Pour plusieurs, le Festival western de St-Tite est plus qu’événement, c’est un mode de vie. »

Le boulevard St-Joseph a été fermé à quelques reprises cette année, une nouveauté. « On a eu de très bons commentaires des festivaliers. Les gens se sentaient en sécurité. Tout s’est déroulé comme prévu au départ par les autorités. Pour moi, le 51e Festival est à la hauteur de mes attentes, et même plus », indique Francis Trépanier, président du conseil d’administration.

Têtes rasées

Au cours de la journée, le Défi des têtes rasées au profit de Leucan a eu lieu. Notons les implications d’Annick Guillemette du comité organisateur qui a contribué en amassant une somme de 500$, ainsi que l’une des têtes d’affiche du festival, Danian Nutt pour un montant de 150$.

Défi des têtes rasées au Festival western de St-Tite.
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires