L’expertise du DigiHub au cœur du G7 en 2018

L’expertise du DigiHub au cœur du G7 en 2018

François-Philippe Champagne

TECHNOLOGIE. Aux dires du député de Saint-Maurice/Champlain et ministre du commerce international François-Philippe Champagne et du maire Michel Angers, l’annonce concernant la participation du DigiHub au sommet mondial du G7 qui aura lieu en juin prochain dans la région de Charlevoix, est celle la plus importante de l’histoire de Shawinigan.

Le DigiHub Shawinigan et Affaires mondiales Canada ont signé lundi matin une entente de collaboration jusqu’en décembre 2018 afin que le DigiHub soit responsable de tout ce qui entoure le domaine du numérique dans le cadre du G7 qui aura lieu les 8 et 9 juin prochain pour une première fois dans la province de Québec depuis 1981.

Le G7 réunit les sept plus grands pays économiques: le Canada, les États-Unis, le Japon, l’Allemagne, la France, le Royaume-Uni, et l’Italie. Notons que la Russie a été suspendue du G8 depuis 2014.

Concrètement, le DigiHub sera responsable du travail de démarchage auprès d’autres compagnies innovantes au pays dans le domaine du numérique, afin qu’elles soient présentes lors du sommet du G7 et qu’elles présentent l’expertise du Canada.

Toutefois, le député Champagne ne s’est pas avancé concernant un montant qui sera octroyé au DigiHub afin de réaliser son mandat.

«Il s’agit d’un moment unique. Que de chemin parcouru par le DigiHub. Imaginez, notre DigiHub à nous, sera la vitrine numérique des médias sociaux de l’ensemble du G7. Nous allons donner une voix à nos régions lors du G7. L’innovation et l’expertise, ce n’est pas seulement dans les grands centres qu’on les retrouve. Je dois donner le mérite à Michel Angers et Philippe Nadeau d’avoir vu grand lors de la création du DigiHub», exprime le député François-Philippe Champagne.

«Quand je me suis levé ce matin, j’ai dû me pincer en me disant que c’était bien ce matin que la nouvelle serait annoncée, affirme d’entrée de jeu le maire et le président du DigiHub, Michel Angers. Au départ quand nous avons annoncé la création du DigiHub pour reconvertir l’économie de Shawinigan, certains ont douté, et certains doutent encore. Malgré ça on a persévéré, et on s’est démarqué. Quand une opportunité arrive, on les analyse, puis on regarde si nous sommes capables de livrer la marchandise. Le G7 se tient une fois aux sept ans au Canada, et à peu près jamais au Québec, et c’est nous, Shawinigan, qui a l’opportunité d’être la vitrine technologique au G7. Pour moi, c’est la plus grande annonce à vie pour la Ville de Shawinigan. Jamais Shawinigan ne rayonnera autant à travers le monde. Même dans mes rêves les plus fous il y a trois ans, jamais je n’aurais pensé qu’on était rendu là. Qu’on était reconnu par le gouvernement canadien comme étant l’organisation privilégiée pour aller faire cette démonstration.»

« Cette entente représente une opportunité extraordinaire pour le DigiHub et pour Shawinigan. Nous sommes honorés et très enthousiastes à l’idée de coordonner l’innovation du Canada dans le cadre de ce sommet international. Cette incroyable tribune permettra aux entreprises d’ici, mais aussi de tout le pays, de profiter d’un rayonnement exceptionnel, et de démontrer, par la même occasion, que le Canada est un acteur incontournable dans le domaine des nouvelles technologies et de l’innovation. Plus de 2500 journalistes internationaux seront présents lors de ce sommet. Je certifie que nous livrerons la marchandise », s’exclame Philippe Nadeau, directeur général du DigiHub Shawinigan.

Des emplois seront créés au DigiHub en lien avec cette annonce, mais les intervenants ne pouvaient pas préciser le nombre ni combien le gouvernement du Canada allait investir au DigiHub.

Il s’agissait de la première conférence de presse à dévoiler des détails concernant la tenue du G7 dans la région de Charlevoix.

Poster un Commentaire

avatar