Mandat de grève au Collège Shawinigan

Par superadmin
Mandat de grève au Collège Shawinigan

ÉDUCATION. Lors d’une assemblée générale mardi midi, les enseignants du Collège Shawinigan se sont prévalus d’un mandat de grève de six jours à réaliser en front commun sur une base rotative et régionale. Les membres syndiqués ont voté à 89% pour une grève.

«Les profs en ont assez de la négociation qui piétine et le résultat du vote d’aujourd’hui en témoigne», déclare Luc Vandal, président du Syndicat des enseignantes et enseignants du Collège Shawinigan (SEECS) par voie de communiqué. Lors de la même assemblée, les membres du SEECS ont mis en place la troisième phase du plan d’action de l’Alliance des syndicats des professeures et des professeurs de cégep (ASPPC) adoptée par l’Assemblée générale le printemps dernier et que le SEECS appliquera à compter du mardi 15 septembre qui comprend:

-Boycottage des sous-comités de la commission des études, de la commission pédagogique et du conseil d’administration;

-Boycottage des assemblées des coordonnatrices et des coordonnateurs lorsque le Comité exécutif du SEECS le jugera opportun;

-Boycottage des rencontres statutaires avec la direction, dans les collèges où cela s’applique;

-Boycottage de la commission des études et de la commission pédagogique;

-Boycottage des journées pédagogiques;

-Boycottage du travail de la Commission d’évaluation de l’enseignement collégial (CEEC) sur l’assurance qualité;

-Boycottage des services électroniques pour la remise des notes, ou autres, et transmission de l’information sur format papier.

«On augmente la pression afin que le message soit entendu avant que s’applique notre mandat de grève. Notre but n’est pas de faire la grève. Notre but est d’être respecté par le gouvernement-employeur et de lui faire réviser à la hausse ses offres qui sont une véritable insulte pour tous ceux et celles qui rendent les services à la population», ajoute Luc Vandal.

Le Syndicat des enseignantes et enseignants du Collège Shawinigan (SEECS) regroupe plus de 200 membres et est représenté par l’Alliance des syndicats des professeures et des professeurs de cégep (ASPPC) qui regroupe 20 500 membres, soit l’ensemble du corps professoral des cégeps publics. Le SEECS fait aussi partie du Front commun du secteur public qui regroupe plus de 400 000 employés de l’État québécois.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires