Méfiez-vous de la berce du Caucase

Par superadmin

Une colonie d’une plante envahissante et toxique, la berce du Caucase, a été localisée en plein cœur du village de Sainte-Anne-de-la-Pérade.

La Direction de santé publique de l’Agence de santé et de services sociaux Mauricie/Centre-du-Québec tiendra un point de presse demain jeudi afin d’informer population des dangers que pourraient provoquer la berce du Caucase en cas de contact.

Malgré son apparence décorative, la berce du Caucase représente un risque important de brûlure. Une colonie de cette plante a été localisée près de la Meunerie La Pérade, au 27 de la rue Mgr Laflèche à Sainte-Anne.

Voici ce que dit Wikipedia à propos de la berce du Caucase.

La berce du Caucase est une plante dont la hauteur peut atteindre quatre mètres. Elle est surmontée par une inflorescence en ombelle d’environ cinquante centimètres de diamètre. Cette plante produit une toxine phototoxique appelée furanocoumarine (phototoxique signifie qu’elle réagit si on l’expose à la lumière).

Cette toxine, présente dans la sève, provoque des inflammations et des brûlures de la peau. Si l’on n’expose pas à la lumière la zone infectée pendant plusieurs jours, la réaction ne se déclenche pas. La sève est incolore et inodore, et les cloques provoquées peuvent atteindre la taille d’une pomme de terre. Les séquelles de la phototoxicité de la sève de la berce du Caucase n’apparaissent qu’après plusieurs heures et peuvent persister durant des années.

En cas de contact de la peau avec de la sève, il faut éliminer la sève le plus rapidement possible, en prenant soin de ne pas étendre la surface de la zone touchée: enlever la sève de la peau avec un papier absorbant sans frotter, puis laver au savon, et rincer abondamment à l’eau l’endroit atteint. Ensuite, il faut éviter l’exposition de la zone touchée à la lumière durant plus de 48 h, le temps de la disparition de l’effet photosensibilisateur. Si les yeux sont atteints, les rincer abondamment à l’eau claire puis porter des lunettes de soleil pour réduire leur exposition à la lumière et penser à consulter un médecin. En cas de contact important, ou si un enfant est atteint, consulter sans tarder un médecin ou le centre anti-poison pour tout conseil approprié.

L’éradication de la berce du Caucase nécessite le port d’un équipement approprié permettant d’éviter tout contact de la peau, des mains et des yeux avec sa sève (salopette imperméable à la sève, gants en plastique à manches longues, lunettes de sécurité contre les projections

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires