Métamorphose pour l’aréna Dave-Keon à Rouyn-Noranda

Par superadmin

par Marie Gagnon L’aréna Dave-Keon à Rouyn-Noranda sera rénové au coût de 10,5 millions$. L’annonce en a été faite le 21 février par le ministre responsable de l’Abitibi-Témiscamingue, Pierre Corbeil, et le sénateur Wilbert Joseph Keon. Cette annonce survient au terme de trois ans de démarches auprès des gouvernements fédéral et provincial.

Selon l’entente intervenue, la Ville de Rouyn-Noranda bénéficiera d’une aide financière gouvernementale d’un peu plus de 7 millions$, provenant du Fonds sur l’infrastructure municipale rurale (FIMR), pour transformer l’aréna Dave-Keon. La Ville injectera pour sa part quelque 3,5 millions$ dans la réalisation du projet.

Suivant l’avant-projet préparé par les concepteurs du Groupe Trame, les travaux comporteront deux volets. D’une part la rénovation des installations sportives où se produisent les Huskies de la Ligue de hockey junior majeure du Québec. D’autre part l’agrandissement de ces mêmes installations en vue, notamment, d’accroître leur capacité d’accueil, qui passera de 2150 à 3320 places assises.

Le volet rénovation consistera essentiellement à une mise aux normes de l’édifice, entre autres au chapitre de la sécurité incendie, et à une amélioration des services publics, tels le bar, la zone de restauration et les installations sanitaires.

Les travaux d’agrandissement présenteront un certain niveau de complexité. On compte d’abord prolonger de 1860 mètres carrés, répartis sur cinq niveaux 372 mètres carrés chacun, l’extrémité sud de l’édifice. «On disposera ainsi de nouveaux locaux pour les Huskies, de deux salons VIP et de nouveaux gradins», indique Guy Parent, directeur des services communautaires et de proximité à la Ville de Rouyn-Noranda.

L’extrémité nord ne sera pas en reste, puisque le projet prévoit lui ajouter un quatrième niveau de 497 mètres carrés, où seront aménagées une loge et une salle de dégagement. Quant aux flancs est et ouest de l’édifice, ils seront élargis vers l’extérieur afin d’améliorer la capacité de circulation des corridors vers les issues.

Les zones ainsi libérées connaîtront une nouvelle vocation. On compte notamment transformer les anciens locaux des Huskies pour y loger les équipes visiteuses et remplacer 192 sièges, en plus d’en ajouter de nouveaux et de prévoir des places pour personnes à mobilité réduite.

La Ville espère amorcer les travaux d’ici un an. À cet effet, un appel d’offres pour les services professionnels sera lancé sous peu. L’équipe retenue devra toutefois composer avec un double défi: améliorer l’efficacité énergétique des installations et respecter le style Art déco du bâtiment. «Le projet devrait mettre trois ans à se réaliser, puisque l’échéancier devra tenir compte de la saison de hockey, mentionne Guy Parent. Si tout se déroule comme prévu, les travaux devraient être complétés en 2013.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires