Mission réussie pour le premier Bioblitz de Shawinigan

Par superadmin

ENVIRONNEMENT. La Ville de Shawinigan et Bassin Versant Saint-Maurice ont accueilli quelques 60 participants pour le premier Bioblitz de Shawinigan. Ces 24 heures d’inventaire biologique intensif ont permis aux participants d’effectuer des prélèvements sur le terrain et d’analyser la biodiversité de la région dans sa faune et sa flore.

À LIRE AUSSI: Allier Science & Ludique (Témoignages de participants)

Pour cette première expérience, on avait opté pour découvrir la richesse biologique du ruisseau des Atocas, ainsi que de la tourbière, tous deux situés dans le secteur du Lac-à-la-Tortue.

En fonction de leurs intérêts, les participants ont été répartis à travers les équipes pour analyser une des spécialités choisies: oiseaux, poissons, invertébrés, amphibiens et reptiles, mammifères, flore ou la qualité de l’eau. Ils ont pu identifier des espèces comme la salamandre à points bleus et plusieurs grenouilles des bois, alors que d’autres ont fait l’observation de traces d’animaux, notamment celles d’orignaux.

Les organisateurs espèrent maintenant que ces connaissances contribueront à une gestion durable des milieux naturels du secteur Lac-à-la-Tortue. «Les données récoltées, qui sont actuellement compilées et analysées, permettront certainement de mieux connaître ce milieu naturel périurbain exceptionnel et d’envisager diverses avenues de collaboration, liées à la conservation ou à la mise en valeur de cet important écosystème, dans une perspective de développement durable du territoire», mentionne Mathieu Gingras, directeur général de BVSM.

L’objectif du Bioblitz est également d’acquérir des connaissances essentielles pour une gestion durable des milieux naturels du territoire. «Le comité organisateur est convaincu que cet événement aura des retombées tangibles, notamment à l’égard de la sensibilisation des participants et de la population à la grande biodiversité du secteur ciblé par cette première édition du Bioblitz», a soutenu Mathieu Gingras, directeur général de Bassin versant Saint-Maurice (BVSM).

Un engouement bien réel

«Je suis, non seulement enchantée que nous ayons dépassé du double notre objectif de participants, mais aussi comblée que l’évènement ait rassemblé des curieux sans expérience dans le domaine, des enfants, des individus en validation de choix de carrière; tous partants pour revivre l’expérience l’an prochain», a ajouté Jescika Lavergne

«Je suis vraiment ravie de voir l’engouement que crée l’évènement pour la population. Cette activité vient rendre accessibles nos richesses naturelles et offre une activité originale de sensibilisation à la protection de la biodiversité sur notre territoire. Je pense bien que l’évènement est là pour se répéter dans le temps», a quant à elle souligné Jescika Lavergne, responsable de l’environnement à la Ville.

Rappelons qu’un Bioblitz est une étude sur une portion bien précise de terrain où un groupe de scientifiques et de bénévoles mènent un inventaire biologique intensif pendant 24 ou 48 heures. L’objectif est d’identifier et de répertorier toutes les espèces d’organismes vivants présents dans une zone donnée.

Le Bioblitz en chiffres

24 heures intensives d’inventaire biologique

6 équipes sur le terrain

60 participants de tous les âges et d’expérience variée

Une dizaine de membres organisateurs

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires