Nouvelle convention collective pour les cols blancs de la Ville

Patrick Vaillancourt pvaillancourt@icimedias.ca

Nouvelle convention collective pour les cols blancs de la Ville
Sur la photo, Styve Morand, président du Syndicat des cols blancs, Michel Angers, maire, et Kim Dumais, directrice du Service du capital humain et de la performance organisationnelle. (Photo : courtoisie)

SHAWINIGAN.  La Ville de Shawinigan et le Syndicat des cols blancs de la Ville de Shawinigan (CSN) ont signé lundi une nouvelle convention collective qui sera valide jusqu’au 31 décembre 2028.

La convention collective est d’une durée de 7 ans, du 1er janvier 2022 au 31 décembre 2028. Le vote des membres du syndicat des cols blancs a eu lieu le 28 novembre dernier et 75% des membres se sont prononcés en faveur de l’entente. Les négociations ont débuté en février 2022.

L’augmentation salariale qui représente un coût de 2% de la masse salariale (sur 5 ans) et 2,25 % pour l’année 6 et 7 (affecté sur chaque salaire). Un pourcentage est réparti de façon à ce qu’il soit plus élevé pour les salariés dans les classes salariales inférieures moins élevées pour les salariés dans les classes supérieures. L’entente comprend aussi cinq congés maladie monnayables, un horaire flexible avec un projet-pilote en 2023 pour une semaine de 4,5 jours, ainsi que la modification de plusieurs titres d’emploi et d’ajout de catégories, ainsi qu’une bonification des conditions de travail des brigadiers pour les congés et la rémunération.

« On est très heureux de la nouvelle convention collective de travail qui donne une augmentation de 2% pour les 5 premières années et de 2,25% pour les deux dernières, sans inflation. C’est une très belle ouverture qui a été faite du côté de nos cols blancs. Ils ont aussi décidé de rétrécir les échelles. Le nombre d’heures a aussi été augmenté de 32,5 heures à 35 heures. Il y a eu beaucoup de flexibilité. Les négociations se sont bien déroulées sur plusieurs mois. On a eu une excellente collaboration du conseiller syndical », exprime le maire Michel Angers. 

« On a travaillé pour l’ensemble des membres pour l’échelle salariale des bas salariés et des hauts salariés. Avec le taux de vote à 75%, la convention faisait l’affaire des bas salariés, et moins pour les hauts salariés. Je fais partie des membres qui sont les moins avantagés par les avantages salariaux, mais je trouve que c’est un bon compromis à faire pour les bas salariés. On est allé dans les mêmes marges que les autres syndicats ont eues pour les augmentations salariales. Les négociations se sont déroulées dans un très bon climat de discussions. La convention a été négociée dans un délai plus court que toutes les autres que j’ai négocié avant. On a fait un effort à 4,5 jours par semaine pour avoir plus d’heures d’ouverture et que les citoyens aient un meilleur service des employés municipaux cols blancs à l’Hôtel de Ville », exprime le président du Syndicat des cols blancs de la Ville de Shawinigan, Styve Morand.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires