Parc de l’île Melville: la transition est amorcée

Parc de l’île Melville: la transition est amorcée

Parc de l'île Melville

Crédit photo : (Photo gracieuseté)

SUCCESSION. Puisque Marie-Louise Tardif, directrice générale du parc de l’île Melville, a été élue députée de Laviolette-Saint-Maurice, le conseil d’administration devait trouver un digne remplaçant pour Mme Tardif.

Lors d’une assemblée qui a eu lieu jeudi matin, un nouveau président a été nommé en la personne de Gilles Lamarche. Puis, deux personnes ont été mandatées afin de réaliser les tâches de Mme Tardif: Guylaine Boisvert s’occupera de la gestion de l’accueil et des réservations, tandis que Michel Levebvre aura comme mandat la gestion du terrain et des immobilisations.

De son côté, Mme Tardif demeurera à l’emploi du Parc de l’île Melville comme conseillère externe à raison de 10 à 15 heures par semaine afin d’assurer la formation et une transition adéquate.

Le nouveau président, Gilles Lamarche, oeuvrait au sein du conseil d’administration depuis les six dernières années. «Mme Tardif restera avec nous quelques mois le temps de faire une transition efficace. Notre objectif est de poursuivre le beau travail que Mme Tardif a réalisé au cours des dernières années. Nous allons ouvrir la station plein air cet hiver avec des roulottes qui seront installées, le temps que la Ville puisse construire le bâtiment. Il n’y aura pas de nouveaux projets pour le moment, nous allons nous concentrer à bien faire les choses pour la transition.»

En haute saison, on compte une quarantaine d’employés au Parc de l’île Melville, puis d’octobre à avril, une quinzaine d’employés y travaillent.

Poster un Commentaire

avatar