Parole aux employeurs «modèles»

Par superadmin

Parmi les vingt employeurs chouchous de Shawinigan ciblés pour la campagne «Mon employeur de choix» menée par la Chambre de commerce et d’industrie de Shawinigan, on retrouve des dirigeants qui ont accepté de partager leur vécu avec l’Hebdo

Parmi eux, Jean Nadeau, propriétaire de la Rôtisserie St-Hubert qui supervise 75 employés.

«Ça nous fait un petit velours! On travaille fort avec nos employés, on s’en occupe et cette distinction est comme une consécration», mentionne M. Nadeau qui a d’ailleurs remporté le prix «Employeur de choix» au Gala Distinction en 2012.

Pour l’employeur, le respect et l’écoute sont primordiaux. «On a deux types d’employés chez nous, ceux qui sont là depuis plusieurs années et les étudiants qui ne font que passer et qui ont des horaires à respecter», fait-il savoir. M. Nadeau dit donc composer avec ces deux profils et tente de «jouer au bon père de famille».

Une même importance de l’aspect concertation travail et famille est accordée du côté de Transport Chainé Inc. qui travaille dans le domaine des transports hors-normes et de la manutention d’équipement. Le vice-président Pierre-Yves Bastien parle d’ailleurs d’une flexibilité nécessaire auprès de sa vingtaine d’employés.

«Nous sommes une entreprise très axée sur la relève, alors que notre personnel se situe majoritairement en bas de 30 ans! Plusieurs débutent une famille et on essaie de bien répartir les horaires et la charge de travail en conséquence», mentionne-t-il. M. Bastien se dit choyé que les efforts de l’entreprise familiale soient reconnus et espèrent continuer à offrir travail de qualité à ses clients, mais aussi temps de qualité à la maison à ses employés dans le futur.

Travailleurs ou bénévoles: même réalité!

Travaillant davantage avec des bénévoles que des travailleurs, l’apport de Marie-Josée Gervais, notamment organisatrice du Défi Vélo Mag, n’a pas passé inaperçu aux yeux de la communauté d’affaires.

«Pour moi, c’est important d’impliquer mes gens. Aux Défis, on est tissé serré. Je travaille toujours en équipe, parfois même chez moi directement depuis le début», explique Mme Gervais.

La dame se dit «extrêmement flattée» de figurer parmi les employeurs qui se démarquent à Shawinigan. «Ceux qui travaillent avec moi savent qu’ils ont des valeurs à respecter et un code à suivre. Par contre, je considère chacun de mes deux cents bénévoles et membres de l’équipe comme un maillon indissociable d’une grande chaîne ou comme ma propre famille: on traverse les tempêtes ensemble, mais c’est également important de souligner nos bons coups ensemble!»

Sylvain Pérusse, président d’Infoteck, entreprise détaillant de matériel informatique et de produits technologiques, dit mettre de l’avant la compréhension comme valeur et vise l’avancement de ses employés.

«Chez nous, chaque département a un responsable et ce dernier est impliqué dans une réunion d’équipe. Ainsi, on discute de pistes amélioration possible, c’est facile d’intégrer les nouvelles décisions d’affaires et de faire partie de la solution», fait voir M. Pérusse sur ce travail de concertation.

Dans un milieu aussi compétitif, c’est plaisant d’avoir une belle reconnaissance de la sorte, soutient-il. «Quand on se compare, on se dit que finalement, on n’est pas si pire!»

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires