Partager un bon repas… pour une bonne cause

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt

TECHNOLOGIE. Une toute nouvelle application a été lancée lundi matin au Digihub Shawinigan. Toastzr permettra aux gens d’acheter des bons pour prendre un repas dans un restaurant, et une partie de la somme sera distribuée à l’organisme sélectionné afin de garnir ses coffres.

Lors de la conférence de presse, le directeur général de Toastzr, Pidjouma Traoré, a fait la démonstration de son bébé. «On sait que l’organisme de la Tablée populaire a vécu des difficultés financières. Si l’application avait été disponible, la Tablée populaire aurait eu toutes les chances de poursuivre sa mission. Toastzr aurait permis de mobiliser le milieu autour d’une campagne qui aurait pu s’intituler Sauvons la Tablée populaire», explique M. Traoré.

Un organisme peut créer son profil sur le site, tout comme les restaurateurs participants avec une page-profil d’hôte, et chaque personne peut créer son profil sur le site comme invité, et ainsi se procurer des bons de repas chez un restaurateur. Ainsi, 75% de la somme des bons de repas est remise à l’organisme, et 25% pour les frais de gestion du site Web.

«Toastzr est un projet d’innovation sociale au Québec. Il s’agit d’un nouveau partenariat philanthropique pour contribuer à développer une culture dans ce domaine au Québec», ajoute M. Traoré.

Octobre est un mois pilote pour le projet, qui sera disponible pour la population à compter du mois de novembre.

Le député de Saint-Maurice Pierre Giguère, a souligné la fierté qu’il avait de voir ce projet naître. «C’est un projet audacieux qui permettra de financer les organismes communautaires et de voir une coopération entre les organismes et les restaurateurs. Je poste un toast à Toastzr!»

«Il y a 4 ans quand nous avons imaginé le Digihub, c’était de voir de projets comme celui d’aujourd’hui. Un lieu de création afin de développer une pépinière de jeunes entrepreneurs qui ont de bonnes idées. L’étape d’aujourd’hui nous permet de passer du rêve à la réalité.»

Pour le moment, ce sont la Fondation du Centre de santé et des services sociaux de l’Énergie, le Centre Rolland-Bertrand, et la Tablée populaire qui participent comme organismes au niveau local. On retrouve aussi d’autres causes pour le développement international comme Leucan.

Pour plus d’informations, visitez le toastzr.com.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires