«Passez-nous la rondelle, on va en compter des buts!» – Gilles Paquin

Par superadmin

Après plus d’un an de rénovation, voilà que l’inauguration des nouveaux bureaux de Revenu Québec a été réalisée ce matin à Shawinigan. Les 130 employés de l’organisme pourront ainsi intégrer la nouvelle construction de plusieurs millions de dollars, située à l’ancien aréna Jacques-Plante, au cours des prochaines semaines.

Le ministre responsable des régions de la Mauricie et du Centre-du-Québec, Yves-François Blanchet et le président-directeur général de Revenu Québec, Gilles Paquin, étaient présents pour l’inauguration devant les employés et les médias lundi en compagnie du député de Saint-Maurice, Luc Trudel, et du maire de Shawinigan, Michel Angers. Julie Boulet, députée de Laviolette a également été conviée pour l’occasion puisque c’est elle qui avait déployé les efforts afin de mener à bien ce projet porteur pour la région sous la gouverne libérale.

Une construction écologique

Les nouveaux espaces de travail de Revenu Québec, qui occupent une superficie de 2 510 mètres carré, ont été aménagés afin de répondre aux besoins particuliers d’équipes affectées au recouvrement fiscal et aux services à la clientèle liés à la prestation électronique de services.

Rappelons que le complexe Jacques-Plante avait été retenu à la suite d’un appel d’offres public lancé en janvier 2012 par la Société immobilière du Québec (SIQ). Comme le prévoit la politique de développement durable de la SIQ, les nouveaux espaces de travail respectent les critères écologiques établis par le Conseil du bâtiment durable du Canada en vue de l’obtention de la certification LEED.

«La décision de Revenu Québec d’accroître sa présence à Shawinigan s’inscrit dans ses objectifs d’améliorer de façon continue la qualité des services offerts aux citoyens et aux entreprises, de mettre à profit le savoir-faire des ressources humaines en région et d’atteindre les cibles de récupération fiscale fixées dans le Plan de retour à l’équilibre budgétaire», a déclaré le ministre Blanchet, visiblement satisfait de cet exemple de décentralisation.

Diversification et stabilité

L’ajout de ce nouveau point de service à Shawinigan représente un apport économique annuel évalué à dix millions de dollars. Revenu Québec, qui a aussi un bureau à Trois-Rivières, offre désormais plus de 365 emplois en Mauricie. «Revenu Québec se réjouit de contribuer au développement économique de la Mauricie, notamment par l’embauche de résidents de cette région. Nous sommes fiers de compter sur leurs compétences et de les accueillir au sein de notre équipe», a souligné Gilles Paquin de Revenu Québec. Il a parlé de la nouvelle construction comme d’un endroit, accueillant, confortable et moderne pour la dynamique équipe des employés de l’organisme.

Soulignons que Revenu Québec joue un rôle clé pour le gouvernement du Québec notamment en percevant les impôts et les taxes, mais aussi en réalisant des activités de recouvrement ainsi que de lutte contre l’évasion fiscale et l’évitement fiscal.

«Je ferai une analogie entre hockey et Revenu Québec en disant que comme Jacques Plante, on souhaite être le numéro un dans notre domaine», a déclaré le président-directeur général.

Un incitatif à «la qualité»

Quant à lui, le maire Michel Angers s’est réjoui de cette création qui couronne à son avis un ajout de choix pour la ville, après la réfection de la maison de la culture Francis-Brisson à Grand-Mère, la coopérative de santé Du Rocher dans l’ancien local de «Grand-Mère Shoes», et le Centre d’entrepreneuriat dans l’ancienne usine Wabasso. «Il y aura toujours des projets dans l’air et je compte continuer les demandes auprès du ministre Blanchet», a indiqué le maire qui a pour mandat prochain l’acquisition définitive de l’ancienne gare du Canadien Pacifique.

En attendant, le premier étage des nouveaux bureaux de Revenu Québec sont disponibles pour accueillir restaurateurs et commerçants. «Il y a un potentiel pour animer la vie des travailleurs et cela provoque un regain de vie tout autour», a affirmé M. Angers.

Le député Luc Trudel mentionne que l’inauguration de la bâtisse créera un incitatif pour les commerçants autour de fournir des installations de qualité. «On vient d’augmenter la valeur du marché. Ça va forcer les propriétaires autour à suivre le pas et à proposer des structures complémentaires aux citoyens», a-t-il laissé tomber.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires