Peterson, Dénommée et Goyette entrent dans l’histoire

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage

L’Américain Irwin Peterson et les Latuquois Ovila Dénommée et Henri Goyette seront les premiers athlètes à être intronisés au Temple de la renommée du canot qui sera inauguré en août prochain.

En dévoilant les détails entourant la création du Parc des canotiers et du Temple de la renommée à Shawinigan, le directeur général de la Classique Réjean Huard en a profité pour lever le voile sur l’identité des personnalités qui y seront immortalisées. À titre de bâtisseur, Louise Pelletier, directrice régionale d’Hydro-Québec en Mauricie, viendra donner une touche féminine à cette première cuvée. Mme Pelletier a déjà assumé la présidence d’honneur d’une Classique et comme Réjean Huard l’expliquait, elle a été une des premières à croire à la relance de l’événement lorsque celui-ci a connu ses heures les plus sombres au début de la décennie 1990.

Sans doute l’Américain le plus apprécié de l’histoire de la Classique, Irwin «Buzz» Peterson remportera à neuf Coupe McCormick entre 1955 et 1966. Lorsque mise au courant que le légendaire canotier du Minnesota serait intronisé au Temple de la renommée, sa famille a immédiatement confirmé qu’elle serait présente le 22 août à Shawinigan pour la cérémonie.

Si Peterson a marqué la Classique dans les années 1950, c’est beaucoup à cause des duels épiques qu’il a livrés contre Ovila Dénommée et son coéquipier Henri Goyette. Ceux-ci ont remporté quatre courses, soit en 1952, 1953, 1954 et 1956.

C’est un Réjean Huard ému qui a raconté qu’il avait promis à Ovila Dénommée, décédé l’an dernier, qu’il serait le premier canotier à faire partie du Temple de la renommée. Et comme le Latuquois n’acceptait jamais un honneur sans que le nom de son coéquipier Henri Goyette n’y soit associé, la Classique a tout naturellement décidé d’introniser en même temps la célèbre paire latuquoise.

En guise de commémoration, chacun des membres intronisés aura droit à une plaque de granite de 36 pouces carrés sur laquelle sera reproduit la photo l’athlète ou du bâtisseur ainsi que quelques éléments biographiques. Ces plaques seront apposées sur la base du kiosque aménagé près de la Promenade du Saint-Maurice, face à l’Auberge Gouverneur Shawinigan. Au fil des ans, ces plaques formeront un trottoir des célébrités en quelque sorte.

Réjean Huard a souligné que trois ou quatre nouvelles intronisations seront ajoutées annuellement et qu’un comité sera bientôt formé afin d’établir les critères d’admissibilité.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires