Pierre Dupont: l’ébéniste en chef de l’Atelier des Farfadets

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage
Pierre Dupont: l’ébéniste en chef de l’Atelier des Farfadets
Pierre Dupont mettait en moyenne 3h30 pour fabriquer une voiture mais certains modèles comme la bétonnière lui prenaient plus de temps. (Photo : (Photo L'Hebdo - Bernard Lepage))

GÉNÉROSITÉ.  Une scie à ruban, un tour à bois et une perceuse. C’est avec ces trois outils et beaucoup de patience que Pierre Dupont a réussi à transformer des retailles de bois en une collection de magnifiques jouets pour enfants… 

Le 24 novembre dernier, ce machiniste à la retraite de l’usine Laurentide s’est emmené dans les locaux du Centre d’action bénévole (CAB) de Grand-Mère  avec un cadeau grandiose: soixante-deux petites voitures fabriquées à la main que l’Atelier des Farfadets distribuera à de jeunes enfants lors de sa distribution des cadeaux de Noël.

Des patrouilles de police aux autobus aux ambulances en passant par des camions de pompiers, des tracteurs, des bétonnières et des voitures de course. L’ensemble est impressionnant et fascine autant les jeunes que les adultes.

« Je m’ennuyais de mon petit-fils pendant la pandémie. J’avais du bois qui traînait et au lieu de le jeter au feu, j’ai eu l’idée de lui fabriquer des jouets pour Noël l’an dernier. Quand j’ai vu ses yeux et son sourire lorsqu’il a déballé son cadeau, je me suis dit qu’il y en a qui ont moins de chance. C’est comme ça que j’ai décidé de continuer à en faire et de les offrir à l’Atelier des Farfadets », raconte cet artisan à la barbe blanche qui n’est pas sans rappeler un autre barbu célèbre.

Pierre Dupont utilise généralement du bois mou pour fabriquer les carrosseries de ses voitures mais le bois noble est employé pour d’autres parties. Les roues par exemple seront extraites de rebus d’hêtres, de chênes ou d’ormes.

Il faut voir aussi ces camions dont le fardier sort d’un bois de vinaigrier. Ou bien celui-ci, en deux teintes, résultat d’un laminage de noyer noir et de pommier.  Même l’essieu des véhicules est en bois. « La première chose que les enfants vont regarder, c’est si les roues roulent et bien sûr, elles roulent, car ces voitures sont faites pour s’amuser », sourit Pierre Dupont.

Des jouets bien sûr mais on ne peut s’empêcher de penser à des objets de décoration en même temps tant ils sont beaux.

De rondins d’érable de Pennsylvanie d’un peu plus d’un pouce de diamètre,  le généreux artisan a réussi à créer une flotte de véhicules de course dont on croirait des répliques des véhicules utilisés dans l’émission Les Pierrafeu (The Flintsones). « C’est un bois avec une belle écorce et je me disais qu’en la gardant, ça ferait des beaux motifs sur les autos », explique Pierre Dupont qui dit tenir son talent d’ébéniste du côté paternel.  « Mon père mais aussi ma grand-mère était vraiment talentueux », dit-il.

Ce don offert à l’Atelier des Farfadets a tellement ému Sylvie Gervais, directrice générale du CAB de Grand-Mère, qu’il aura droit à un traitement particulier à l’intérieur des boîtes cadeaux qui seront remises aux enfants dans quelques semaines. « Ils seront mis dans un sac avec un petit mot d’explication pour que les parents sachent que ça vient d’un artisan de Saint-Georges et que tout a été fait à la main. »

Quant à Pierre Dupont, il ne ferme pas la porte à récidiver l’an prochain. Ses talents d’ébéniste sont souvent mis à profit par les gens de son entourage mais de savoir qu’une cinquantaine de jeunes enfants auront bientôt la même réaction que son petit-fils il y a un an l’incite à commencer à mettre des retailles de bois de côté dès maintenant…

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires