Pompiers: «Un manque à l’éthique de la profession» – François Lelièvre

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage
Pompiers: «Un manque à l’éthique de la profession» – François Lelièvre
Camion de pompiers du Service de sécurité incendie de Shawinigan.

NÉGOCIATIONS. Furieuse de la sortie du syndicat, la Ville de Shawinigan dénonce ce qu’elle appelle «un climat d’insécurité auprès de la population à des fins de négociations pour leur convention collective.»

Mardi, l’Association des pompiers et pompières de Shawinigan (APPS)  manifestait son inquiétude de ne pas avoir les équipements et la formation nécessaires pour combattre un éventuel incendie dans des bâtiments à grande hauteur (BGH) comme celui du Château Bellevue.

Ce mercredi, c’était au tour de la Ville de répliquer aussi par la voie d’un communiqué.  Citant François Lelièvre, directeur du Service de sécurité incendie, il est mentionné que cette sortie était «un comportement inacceptable et un manquement important à l’éthique de la profession.»

«Nos pompiers ont la formation requise pour intervenir dans les BGH et comme pour toutes les autres formations qu’ils possèdent, nous nous assurons qu’ils reçoivent les mises à jour nécessaires. Nous avons aussi tous les équipements requis pour intervenir», ajoute François Lelièvre.

Dressant la chronologie des échanges, la Ville souligne que  la question de la formation et des équipements requis pour les BGH a été adressée par courriel lundi dernier, en fin de soirée, et lors d’une rencontre du comité de santé et sécurité mardi matin.

«Malgré la réponse donnée lors de cette rencontre, quelques heures plus tard, le syndicat diffusait un communiqué de presse en affirmant n’avoir reçu aucune réponse. Une attitude qui permet de s’interroger sur la bonne foi de l’exécutif syndical.», peut-on lire dans le communiqué.

La Ville conclut en assurant les citoyens que l’état-major du Service de sécurité incendie peut compter sur les effectifs et les équipements nécessaires pour assurer la protection incendie sur son territoire.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Bernard
Bernard
3 années

Ne négociez pas sur la place publique. Patrons et travailleurs, vous serez perdants. Fermez les portes, dites-vous vos vérités, négociez et réglez ce conflit qui perdure.