Pour en finir avec les stéréotypes

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage
Pour en finir avec les stéréotypes
Nathalie Pelchat, nouvelle présidente de la FADOQ des Cèdres. (Photo : L'Hebdo - Bernard Lepage)

SOCIÉTÉ. Parties de cartes, jeux de poches, soirées dansantes. Les activités traditionnellement associées aux clubs de l’âge d’or ont la vie dure et la nouvelle présidente de la ­FADOQ des ­Cèdres a bien l’intention de changer les perceptions.

Dès le départ, avec ses cheveux aux reflets rouges, sa ­Kawasaki ­Ninja et ses 52 ans, ­Nathalie ­Pelchat est bien loin de l’image qu’on se fait d’une présidente d’un club du 3e âge. «  ­On va désormais se présenter comme la ­FADOQ des ­Cèdres  », précise celle qui est arrivée en poste au printemps alors que le regroupement était destiné à être dissous.

«  ­Les administrateurs de l’ancien comité ne renouvelaient pas leur mandat. Même si nous n’avions jamais été membres du club, avec ­Christiane ­Picard et ­Daniel ­Sinclair, on a décidé de prendre la relève. Nous avons l’intention de conserver les activités traditionnelles, mais aussi, d’en proposer de nouvelles qui correspondent plus aux besoins d’une clientèle plus active et plus jeune parfois.  »

Car comme ­Nathalie ­Pelchat le rappelle, on peut se procurer une carte de membre de la ­FADOQ dès l’âge de 50 ans. «  ­On veut organiser des activités pour les 50 et 60 ans, mais il ne faut pas oublier que les gens sont en forme beaucoup plus longtemps. Il y a des hommes et des femmes de 75 ans qu’on aurait de la misère à suivre  », ­fait-elle valoir.

Nathalie ­Pelchat a plusieurs projets en tête pour la ­FADOQ des ­Cèdres qui compte quelque 120 membres. Une demande d’aide financière a été adressée à la ­Ville pour équiper la cuisine du centre communautaire d’un four et d’un laminoir à pâtes neufs. «  ­Je veux mettre sur pied une cuisine collective. On proposerait 4 menus par semaine et les membres et même les gens du ­centre-ville pourraient passer leur commande avant le vendredi. Les plats seraient préparés le mardi  », révèle celle qui a occupé la profession d’infirmière durant plusieurs années.

La nouvelle présidente veut aussi instaurer des ­cafés-croissants les samedi et dimanche, monter un cours de cuisine pour ceux qui ne sont pas familier, favoriser des échanges intergénérationnels en s’association avec la ­Fondation ­Sunny, vendre des muffins et tartes maisons pour financer les activités, etc. .

«  ­Durant le temps des ­Fêtes, je veux organiser une activité où les membres emmèneraient leurs ­petits-enfants. Les personnes âgées ont tellement à offrir. Comme infirmière, je les côtoyais au quotidien et chacune d’elle à une belle histoire qu’on ne connaîtra pas si on ne lui parle pas.  »

La nouvelle saison de la ­FADOQ des ­Cèdres a débuté le 21 septembre avec des activités organisées du lundi au vendredi : cours informatique, programme ­Vie active, danse en ligne, dîner mensuel, club de marche, atelier de peinture, gymnastique douce, ­Qi-Gong, etc. il en coûte 25 $ pour devenir membre. Les activités se déroulent au ­Centre communautaire ­Odilon-Sauvageau, sur la 3e rue de la ­Pointe au ­centre-ville.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires