Questionnement sur la candidature de Jean-Yves Tremblay

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt

POLITIQUE. Le conseiller municipal Jean-Yves Tremblay est candidat pour l’investiture du Nouveau parti démocratique (NPD) du comté de Saint-Maurice Champlain qui se déroulera le 26 août prochain. Un citoyen a questionné le conseil municipal lors de l’assemblée de mardi en suggérant qu’il reçoive un congé sans solde.

Il existe une loi provinciale concernant un élu d’une municipalité qui se présente à une élection provinciale ou fédérale. «On ne peut pas suspendre sans solde un conseiller qui se présente à une élection, répond le maire Michel Angers. En terme d’éthique, nous pouvons faire des recommandations au candidat qui désire se présenter à une élection provinciale ou fédérale. Toutefois, dans ce cas précis qui nous concerne, il faut attendre de voir si M. Tremblay sera le candidat choisi. À partir du moment où la personne est un candidat officiel d’un parti, et non seulement à l’investiture, la suggestion que je fais est de suspendre temporairement ses activités au niveau du conseil municipal le temps de la campagne électorale. Il y a des règles et on ne peut pas suspendre le salaire, c’est à lui ou elle de voir s’il remet son salaire à une oeuvre de charité de son choix.»

Alors qu’il était conseiller municipal, Pierre Giguère avait remis son salaire à une œuvre alors qu’il était candidat au provincial.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires