Réaménagement d’une intersection à Saint-Boniface : le projet sur la glace pour le moment

Par Audrey Leblanc
Réaménagement d’une intersection à Saint-Boniface : le projet sur la glace pour le moment
L'immeuble situé au 10, rue Guimont visé par le projet. (Photo : (Photo - Sandra Lacroix))

SAINT-BONIFACE. Le projet visant à réaménager l’intersection des rues Guimont et Principale à Saint-Boniface est sur la glace. La tenue de registre, qui s’est déroulée le 19 décembre, pour le règlement 551 visant l’achat de l’immeuble situé au 10, rue Guimont, a récolté 463 signatures, soit plus que le minimum de 450 qui était requis.

Rappelons que la Municipalité de Saint-Boniface souhaitait acheter le bâtiment situé au 10, rue Guimont afin de réaménager l’intersection. La majorité des membres du conseil municipal recommandait d’adopter un règlement d’emprunt de 138 000 $ pour acquérir et démolir la propriété afin de procéder aux travaux par la suite. 

Pour les élus en faveur du projet, c’était l’occasion d’améliorer la sécurité routière. De plus, avec le réaménagement de l’intersection, le projet de caserne de pompiers, dont l’emplacement est toujours indéterminé, aurait pu se faire sur la rue Guimont. Mais pour cela, il faut revoir la configuration de l’intersection pour que les véhicules du service incendie puissent circuler avec fluidité.

De son côté, le conseiller municipal Luc Arseneault se dit satisfait du nombre de signatures récoltées. M. Arseneault a exprimé plusieurs fois son désaccord face au projet. 

« Le conseil municipal a présenté un projet sans connaître les coûts totaux, dit-il. En plus de la maison, il y aurait eu un deuxième lot à acquérir. Il y avait plusieurs inconnus au projet. Et en plus de ça, un projet de caserne sur une rue résidentielle, ça ne fait pas l’unanimité. Je le sentais bien qu’il n’y avait pas d’acceptabilité sociale. »

À cela, les élus en faveur du projet ont plaidé que procéder à l’achat de la maison maintenant était la meilleure solution sur le plan financier. Ils craignaient que les coûts grimpent de façon significative dans les mois et années à venir. Ils s’attendaient à ce que le prix de la maison et le prix des travaux soient encore plus élevés. 

Un plan B?

À la lumière des signatures recueillies dans le cadre de la tenue de registre, la Municipalité de Saint-Boniface a publié un message sur son site web. « La Municipalité respecte la volonté de la population et n’ira pas de l’avant avec l’acquisition de l’immeuble, peut-on lire. Le projet pourra être réévalué et une nouvelle proposition pourrait être présentée dans l’avenir. »

À ce sujet, le maire Pierre Desaulniers indique que les membres du conseil se réuniront bientôt. « Le projet est sur la glace pour le moment. On va réunir le conseil après les Fêtes pour prendre position et voir ce qu’on peut faire maintenant. On respecte la démocratie et on respecte le choix des gens. On va réfléchir à autre chose », précise-t-il.  

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires