Shawinigan est «tatoo»

Par superadmin

TATOUAGE. Shawinigan devient pour deux jours une véritable capitale du tatouage avec la tenue du congrès «Convention Tattoo Rendez-Vous Shawinigan» réunissant quelques 60 exposants d’ici et d’ailleurs venus échanger avec le public et démontrer leur savoir-faire jusqu’à samedi à l’Auberge Gouverneur.

À LIRE AUSSI: Un premier congrès de tatouages à Shawinigan

CHaque tatouage détient son histoire

Le public était timide vendredi. Déjà cependant, la proposition de se faire tatouer sur place, elle, avait la cote auprès des visiteurs. De nombreux artistes étaient à l’œuvre pendant que d’autres visiteurs réfléchissaient à leurs prochaines œuvres en parcourant les cahiers de dessins.

Parmi la foule, Annie Poulin et son conjoint Dave Provencher déambulaient. «J’ai déjà quatre tatoos. Des discrets. Ce sont soit des dessins que j’ai fait faire ou l’un représente mon animal préféré: le requin!», indique la mère de famille.

La Shawiniganaise mentionne être venue au congrès afin de trouver l’inspiration pour la création de son prochain tatouage. «Je regarde pour un tatouage familial, possiblement une plume qui renvoie à la liberté. Je prends conscience des concepts et tout.»

«Je viens aussi découvrir les tatoueurs de la région. Je suis surprise d’en voir autant de Shawinigan même!» Pour son conjoint Dave, l’occasion se prêtait aussi à réfléchir à un éventuel projet.

«J’ai un tatoo que je me suis fait faire quand j’ai eu 18 ans. Ça représente une tête de loup qui est mon animal préféré encore aujourd’hui et il est sur l’omoplate. À savoir si j’aurais un autre tatoo, je ne sais pas…je ne suis pas fermé à l’idée.»

Pour Annie Poulin, il importe de bien peser le pour et le contre avant de passer à l’acte. «C’est sur notre peau pour le restant de nos jours, il ne faut pas l’oublier. Va-t-on vraiment l’aimer dans 20 ou 30 ans?»

«L’endroit aussi! Veux, veux-pas, on doit y songer. Est-ce que ça va bien veillir? Travaille-t-on dans le public? Le tatouage même en 2015 demeure un peu tabou», souligne la femme.

Quelque 1000 visiteurs sont attendus jusqu’à samedi à l’Auberge Gouverneur de Shawinigan.

Pendant la fin de semaine, un concours s’adressant à tous les visiteurs tatoués aura lieu. Cinq juges se chargeront de décerner les tatouages gagnants dans les 12 catégories.

Le samedi soir, ce sont les artistes Alex Coupé Deville, à 22h, et Devils Hotrod, à 23h, qui offriront un spectacle aux airs de rockabilly.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires