Soirée du conseil calme malgré tout

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Soirée du conseil calme malgré tout
Conseil municipal (Photo : L'Hebdo Patrick Vaillancourt)

HARMONISATION. On aurait pu croire que la séance du conseil municipal de mardi soir serait houleuse en raison de l’adoption du projet d’harmonisation des noms de rues, mais seulement trois personnes sur la trentaine de citoyens présents ont pris la parole à ce sujet.

À LIRE AUSSI: Harmonisation: les noms de rues dévoilés

Notamment, Alain Huard, un des membres du comité d’opposition du quartier St-Louis de Grand-Mère, a pris la parole pour saluer les gens qui se sont impliqués dans le mouvement. « On avait 15 jours après la rencontre citoyenne de Grand-Mère pour se revirer de bord pour des suggestions. Je suis fier du mouvement qui a été fait. On avait un système numérique à Grand-Mère, et je suis fier qu’il reste numérique en bonne partie. Si le mouvement ne s’était pas mis en branle, il n’y aurait probablement pas eu ces changements », a commenté M. Huard.

« On a écouté ce que les gens avaient à dire, et on a tenté de convaincre la commission de toponymie, répond le maire Michel Angers. Si la commission avait dit non, on aurait été obligé d’y aller avec la première proposition. Ç’a été le cas aussi pour le Lac-à-la-Tortue. On avait 4-5 systèmes numériques, et nous allons en garder 3: à Grand-Mère, à Shawinigan-Sud et à St-Georges-de Champlain. On sera la seule ville au Québec avec 3 systèmes numériques. On a fait beaucoup d’ajustements en passant de 46 % de changements à 39 %. Ça n’a pas été simple de convaincre la commission de toponymie. »

Un autre citoyen a demandé comment coûterait le changement des cartes de la ville, et M. Angers a rétorqué qu’il s’agirait du même budget qu’actuellement.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires