Subvention de 1,5 M$ au CNETE

Patrick Vaillancourt pvaillancourt@icimedias.ca

Subvention de 1,5 M$ au CNETE
Sur la photo, on aperçoit le ministre François-Philippe Champagne et la directrice du CNETE Nancy Déziel en discussion avec une stagiaire. (Photo : Hebdo Patrick Vaillancourt)

INNOVATION. C’est à Shawinigan, plus précisément au Centre national en électrochimie et en technologies environnementales (CNETE) du Cégep de Shawinigan que le ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie, François-Philippe Champagne a procédé à une annonce nationale avec un octroi de plus de 85 M$ à plus de 75 entités dans le cadre du Programme d’innovation dans les collèges et la communauté, dont 1,5 M$ pour le Cégep et son CNETE. 

Grâce à cette subvention, le CNETE développera trois nouvelles plateformes d’expertise pour répondre aux besoins en évolution des entreprises. Une plateforme sera consacrée à la production de protéines pour des applications pharmaceutiques et alimentaires. Une seconde plateforme sera dédiée aux gaz énergétiques renouvelables, en particulier l’hydrogène vert et les biogaz. Finalement, une troisième plateforme de matériaux avancés sera dédiée à la production et à la récupération des minéraux critiques et stratégiques destinés aux matériaux avancés (batteries) ainsi qu’au développement de matériaux sélectifs (catalyseurs) pour la production de certains gaz d’intérêt. Cette plateforme permettra de soutenir à la fois les petites et grandes entreprises dans les domaines de l’électrochimie, des batteries Li-ion et de la décarbonation dans l’axe Shawinigan/Trois-Rivières/Bécancour. 

De la somme totale, le Cégep de Trois-Rivières reçoit aussi 1 M$ pour le Centre collégial de transfert de technologie en télécommunications (C2T3).

« L’excellence n’a pas d’adresse. C’est une annonce nationale qu’on fait à Shawinigan et ça me fait toujours chaud au cœur de la faire chez nous. Le CNETE est un centre d’innovation reconnu non seulement au niveau provincial, national, mais aussi à l’international. Avec les sommes annoncées, on pourra se spécialiser dans les minéraux critiques, les protéines, et de l’hydrogène qui est très complémentaire avec Trois-Rivières. De voir qu’on est en train de former les jeunes pour l’économie verte de demain ici, je trouve ça excitant », soutient le ministre et député de Saint-Maurice-Champlain, François-Philippe Champagne.

Avec cette annonce, la directrice générale du CNETE avançait que 6 emplois allaient être créés, et 15 stages rémunérés pour des étudiants., ce qui permettra au CNETE de franchir la barre des 100 employés. « C’est quand même frappant de voir l’évolution du CNETE alors qu’il y a 12 ans lors de la création, nous étions 5 employés. Les sommes accordées aujourd’hui nous permettront d’être agiles avec la souplesse pour l’attribution des fonds. On peut faire une planification stratégique, développer les projets rapidement pour collaborer avec les universités et les entreprises. On implique aussi les professeurs du Cégep de Shawinigan pour former la relève de demain. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires