Sylvie Rioux parmi les entrepreneures influentes du Québec

Photo de Audrey Leblanc
Par Audrey Leblanc
Sylvie Rioux parmi les entrepreneures influentes du Québec
Sylvie Rioux (Photo : courtoisie)

Copropriétaire de l’entreprise Andromedia Technologies, à Shawinigan, Sylvie Rioux fait partie des 100 femmes choisies par Femmessor pour faire rayonner l’entrepreneuriat au féminin dans le cadre d’une campagne panquébécoise.

Cette campagne a pour objectif d’inspirer d’autres entrepreneures à passer à l’action. Ainsi, Mme Rioux est de celles qui sont mises en lumière dans la plus récente édition du magazine Coup de Pouce, en kiosque depuis le 4 mars. Les 100 femmes choisies sont toutes à la tête d’entreprises québécoises favorisant l’atteinte des objectifs de développement durable de l’Organisation des Nations unies (ONU).

Avec Andromedia Technologies, Mme Rioux œuvre dans le domaine des technologies intelligentes et de l’industrie 4.0. Avec l’aide de son équipe, elle conçoit des outils technologiques qui améliorent la performance des usines. Concrètement, l’entreprise développe des applications mobiles permettant de connecter les machines entre elles.

«Ça fait quelques années que je suis dans le réseau Femmessor parce que c’est une cause qui me tient à cœur, mentionne Mme Rioux. Je trouve que cette reconnaissance est une belle occasion de parler des femmes en entrepreneuriat. Je suis très heureuse d’avoir été choisie parmi toutes les candidatures. Il y a des femmes de tous les horizons et j’apporte ma couleur avec mon bagage industriel et manufacturier.»

«J’ai fondé mon entreprise de services-conseils, AméliorAction, en 2013, ajoute cette dernière. Trois ans plus tard, en 2016, mon entreprise a fusionné avec Andromedia Technologies. Avant d’être entrepreneure, j’ai travaillé pour de grosses entreprises comme Rio Tinto et Produits forestiers Résolu. J’ai, entre autres, occupé plusieurs postes d’ingénieure au sein de ces usines.»

À cette époque, elle était l’une des seules femmes dans le domaine. «Il a fallu que je travaille fort pour faire reconnaître ma crédibilité», admet-elle. Forte de son expérience, elle encourage à son tour les jeunes femmes à faire carrière dans le domaine de leur choix, même si elles y sont encore en minorité.

Mentionnons par ailleurs qu’une autre Mauricienne, Geneviève Rajotte Sauriol, cofondatrice de l’agence Bleu forêt communication, fait partie des 100 femmes choisies qui sont à la tête d’une entreprise québécoise contribuant à atteindre les objectifs de développement durable de l’ONU. Pour en savoir plus sur la campagne : femmessor.com/campagne100entrepreneures

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires