TOPTOP: un nouveau joueur dans l’industrie de la mode sportive

Par _redaction shawinigan
TOPTOP: un nouveau joueur dans l’industrie de la mode sportive
Rachel Frigon et Stéphanie Rousseau sont deux des associés de l'entreprise TOPTOP Outfit. (Photo : courtoisie)

AFFAIRES.  La nouvelle entreprise TOPTOP Outfit lance officiellement ses activités avec la mise en ligne de son site transactionnel. L’entreprise propose des soutiens-gorge de sport aux couleurs éclatées destinés aux adolescentes et aux femmes. 

Rachel Frigon, Stéphanie Rousseau et Éric Morel, les trois associés dans le projet, se donnent comme mission d’offrir aux clientes un beau produit, confortable et soutenant, qui leur donnera confiance en elles.

L’idée du projet TOPTOP a commencé à germer dans la tête de Rachel Frigon pendant la pandémie. Sportive aguerrie pratiquant le CrossFit, elle est elle-même grande consommatrice de soutiens-gorge de sport.

Cependant, elle n’était jamais satisfaite des produits qu’elle achetait. Elle a donc eu l’idée de dessiner des « tops » jusqu’à en faire coudre quelques-uns pour son usage personnel. Et puis, elle a offert des cadeaux à ses amies, puis revu les modèles selon les commentaires qu’elle recevait, pour améliorer le produit  jusqu’à trouver le meilleur patron pour la création de TOPTOP.

« Je me suis rendu compte que je tenais quelque chose quand je demandais à mes amies de me remettre les tops puisqu’ils étaient des modèles tests. Elles voulaient toutes les garder parce qu’elles n’avaient jamais porté des soutiens-gorge de sport aussi soutenants, couvrants et beaux « , mentionne Rachel Frigon.

L’arrivée de Stéphanie Rousseau et d’Éric Morel dans le projet s’est faite à la fin de l’été 2021. La nouvelle association a propulsé l’entreprise vers de nouveaux sommets. « Le leadership entrepreneurial et la fibre artistique de Stéphanie ont surclassé TOPTOP vers le niveau haut de gamme et un avenir plus que prometteur. Il va sans dire que la réputation de l’homme d’affaires bien connu en Mauricie, Éric Morel, n’est plus à faire. Ses conseils judicieux et ses nombreux contacts dans divers domaines ont permis à TOPTOP de profiter d’une crédibilité et d’un élan immense vers la réussite », ajoute Rachel Frigon.

Les trois associés se sont entourés des meilleurs pour l’élaboration, la production et le rayonnement de leur produit entièrement québécois. Les TOPTOP sont confectionnés à Montréal par l’entreprise Au Noir, propriétaire de l’usine Chemise Empire de Louiseville.

« La première production, qui est disponible sur notre site web, servira à évaluer notre marché. Mais nous savons que ce sera le début d’une belle et grande aventure qui nous mènera à l’exportation du produit assez rapidement; l’engouement pour la marque est impressionnant. On vend déjà des chèques-cadeaux depuis plusieurs semaines », souligne Stéphanie Rousseau.

 Le produit sera disponible en plusieurs choix de couleurs avec des nouveautés ajoutées de façon régulière sur le site web, offrant à chaque femme la possibilité d’exprimer sa personnalité comme elle le souhaite. D’autres produits dérivés colorés TOPTOP feront aussi leur apparition un peu plus tard.

Au-delà du produit, la mission

L’acceptation de soi et l’adoption d’un mode de vie sain sont au cœur des valeurs des créatrices de TOPTOP. Maman d’une jeune fille de 13 ans, Rachel Frigon est à même de constater toute la complexité entourant les changements vécus lors de la puberté. « Les jeunes sont souvent mal à l’aise lors de cette période parce que leur corps change. Nous voulons que les jeunes filles et les femmes aient une bonne relation avec leur apparence physique et nous voulons mettre de l’avant leur force de caractère, leur capacité à réaliser ce qu’elles veulent dans la vie et leur personnalité. En portant TOPTOP, on veut qu’elles se sentent assumées et invincibles. Qu’elles soient sur un terrain de soccer, à la maison avec les enfants entre deux biberons ou au bureau en pleine réunion, TOPTOP les suivra partout », exprime-t-elle.

Rien n’est laissé au hasard chez TOPTOP, surtout pas les sentiments vécus par les jeunes et moins jeunes qui verront les campagnes publicitaires sur les médias sociaux. « Ce n’est pas un casse-tête facile de représenter toutes les différences et de tracer la ligne entre l’acceptation de soi, l’image ressentie, souhaitée ou projetée. Que tu sois grande, mince, enrobée, petite, blême, blanche, unijambiste, brune, transgenre, de petite taille, rousselée, asiatique, rasée, etc., pour nous, tu es toi-même. Sois ta plus grande force », soutient Rachel Frigon.

Les associés s’assurent de faire les choses professionnellement. Le trio s’est fait un devoir d’aller chercher une multitude d’avis chez les parents, les adolescentes et chez des professionnels, pour les rassurer dans leur façon de présenter le produit.

« On s’entend qu’on ne vend pas un col roulé, alors c’est certain que le corps de la femme, peu importe sa forme et son âge, est mis en valeur par nos tops. C’est primordial que les filles qui participent à nos sessions de photos représentent bien la majorité des filles et des femmes qui porteront TOPTOP et qu’elles assument les photographies choisies. Les parents sont dans l’équation pour les plus jeunes mannequins et on s’assure de faire rayonner une image de bon goût qui donne envie de porter TOPTOP et de se sentir belle et forte », conclut Stéphanie Rousseau

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires