Tour de table des conseillers à un an des élections municipales

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Tour de table des conseillers à un an des élections municipales
Conseil municipal de Shawinigan (Photo : Hebdo Patrick Vaillancourt)

POLITIQUE. Les prochaines élections municipales au Québec se dérouleront le 7 novembre 2021. À un an du choix démocratique de la population, l’Hebdo a réalisé un tour de table avec les conseillers municipaux de Shawinigan afin de connaître leur intention afin de se lancer ou non pour un autre mandat. Voici leur réponse!

Josette Allard-Gignac

La conseillère du district Almaville en poste depuis 2001, Josette Allard-Gignac, désire solliciter un autre mandat. «Oui c’est certain! J’ai encore beaucoup de projets sur la table qui ne sont pas réalisés et que je désire terminer. J’ai encore le goût, l’intérêt et la passion. Je suis à la retraite depuis le 31 août, alors j’ai encore plus de temps de disponible. En ayant plus de temps, je peux prendre plus de dossiers et les pousser davantage. J’ai aimé toucher à l’environnement au cours des trois dernières années, ce n’est pas un dossier que j’avais touché auparavant.»

Guy Arseneault

Le conseiller municipal du district Val-Mauricie depuis 2013 Guy Arseneault compte être dans les rangs pour un troisième mandat. «Oui, je compte me représenter. Je sens que les électeurs sont derrière moi dans les dernières années, et ça me pousse à solliciter un autre mandat. J’ai aimé travailler sur le dossier de la réduction de la vitesse sur le territoire. Il y a aussi le stationnement de nuit à l’hiver, les gens sont très satisfaits de ce dossier.»

Martin Asselin

Le conseiller municipal du district des Boisés depuis 2013 Martin Asselin prendra le temps de réfléchir à la question d’ici 2021. «Je n’ai pas encore pris ma décision pour novembre prochain. Ça fait 8 ans que je suis conseiller, et après deux mandats je suis en réflexion. Je me donne jusqu’en avril prochain pour prendre ma décision. J’ai beaucoup de portes pour ma carrière en immobilier et j’ai certains projets, alors ça pourra prendre plus de mon temps. C’est pour ça que je veux prendre le temps. Je suis en réflexion aussi pour une question familiale.»

Jacinthe Campagna

La conseillère du district de la Cité Jacinthe Campagna complète son premier mandat, et elle exprime être très passionnée par la découverte d’un poste d’élue. «J’ai adoré mes trois dernières années et j’en mange. C’est certain que l’envie de me représenter est bien là, il n’y a aucun doute. Je veux continuer à travailler sur ce qui a été entamé. Le moral est bon, le conseil travaille bien et c’est plaisant d’apprendre chaque jour et de travailler avec les employés à la Ville. J’ai bien aimé être impliquée avec le SANA pour l’attractivité de Shawinigan.»

Lucie De Bons

La conseillère du district Du Rocher depuis 2001 Lucie De Bons sollicitera un autre mandat. «Oui c’est sûr! En raison de ma passion pour la politique municipale et le pouvoir d’aider les gens. J’ai aimé siéger comme présidente de l’Office municipal d’habitation au cours des trois dernières années. J’ai aimé ça, c’est un gros budget à gérer.»

Nancy Déziel

La conseillère du district de la Rivière depuis 2013 Nancy Déziel compte se représenter pour un troisième mandat. «Jusqu’à maintenant, tout va bien et j’ai l’intention de me représenter si tout se poursuit sur cet élan, si ma famille va bien et que je continue à être en santé. Mais cette décision de vais la prendre plus officiellement au début de l’été. Il y a deux dossiers intéressant dans le district au cours des dernières années : c’est la reconversion de la friche industrielle à Grand-Mère qui a emmené Nemaska Lithium à s’établir chez nous et la marina qui est une belle ouverture pour le développement touristique et éventuellement économique. L’arrivée du budget participatif est quelque chose que j’ai beaucoup apprécié aussi.»

Claude Grenier

Le conseiller du district de la Montagne depuis 2017 Claude Grenier veut poursuivre son implication de conseiller. «Je vais me représenter avec enthousiasme! Le premier mandat, il y a tellement de choses à apprendre. Si les élections commençaient demain matin, mon équipe serait prête. J’aime ma ville et je veux m’impliquer. J’ai pris conscience des besoins des citoyens pour ces trois premières années. Je veux continuer à aider. Je suis fier des dossiers de réfection du chemin Vallée-du-Par et du chemin des Pommiers. Je suis président de la commission sur l’environnement et ça me tient vraiment à cœur.»

Jean-Yves Tremblay

Conseiller municipal de 1982 à 2005, puis de 2009 à aujourd’hui, Jean-Yves Tremblay du district des Hêtres compte solliciter un autre mandat. «Présentement, ma réponse est oui. Si ma santé continue de bien aller comme maintenant, sans aucun problème je vais me représenter. J’ai des défis qui sont pertinents. Je veux partir une fois que mon dossier important sera complété, et c’est le parc Antoine-St-Onge. Ça fait deux termes qu’on y travaille et on est rendu à l’apogée. Ça devrait se réaliser pour les années 2021-2022. Il y a d’autres projets dans mon secteur, et j’ai du temps pour y travailler.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires