Un développement méconnu qui se fera à partir de la St-Maurice

Normand Beaudoin parle beaucoup de cette nouvelle forme de développement qui se fait le long de la St-Maurice, alors que des terres jusqu’à maintenant inexploitées se retrouvent aujourd’hui convoitées par des nouveaux propriétaires qui souhaitent y établir un pied à terre. Un élément qu’on ne voit pas nécessairement quand on circule en voiture, le long de la 155.

«J’ai eu la chance de faire la rivière St-Maurice il y a deux semaines et je peux vous garantir qu’il y a des constructions de 300 000 $, 400 000 $ et 500 000 $ qui sont faites le long du St-Maurice», évoque Normand Beaudoin.

Selon ce dernier, l’avantage qu’offre la rivière St-Maurice est qu’elle est bordée de terres privées.

«Il faut avoir une vision à long terme. Je ne possède aucun bateau, mais ma vision est le développement de la rivière St-Maurice. On cherche des moyens d’attirer du monde et d’avoir des emplois dans la ville de La Tuque. Prenez 10 maisons de 400 000 $ chacune, cela rapporte 5 à 6 000 $ de taxes par année. Ce sont 60 000 $ à 70 000 $ de revenus. Cela, à part le fait que ces gens-là vont magasiner et faire leur épicerie ici. C’est ça qui est une vision à long terme», observe le maire.

Le maire croit que les publicités effectuées dans les médias de la Mauricie pour promouvoir la navigation jusqu’à La Tuque ont aussi contribué à y attirer des plaisanciers du bas de la Mauricie.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires