Un festival novateur à Notre-Dame-de-Montauban

Par superadmin

La coopérative de Solidarité de développement local de Notre-Dame de Montauban devient le maître d’œuvre de «Rivière Batiscan en fête». Pour ce premier festival sous sa direction, la Coopérative de solidarité met en lumière les potentiels de développement de l’ensemble du territoire par la beauté de son paysage.

«Si nous voulons avoir des résultats que nous n’avons jamais eus, il faut faire des choses que nous n’avons jamais faites». C’est dans cet esprit que le comité organisateur établit cette édition de «Rivière Batiscan en Fête». Le train, le chanvre, le Mont Otis, la rivière Batiscan, les arts, le souper Slow Food et les artisans sont au rendez-vous jusqu’à dimanche (6 juillet).

Le paysage mis en valeur

La beauté du paysage sera mise en valeur de deux façons. D’abord, sur l’eau, par une descente de rivière de 9 km à partir de la chute du 10 jusqu’à la chute du 9, communément appelée la chute du 5$. Ensuite, sur terre, par l’ascension de près d’une heure du Mont Otis, haut de 325 mètres, dans un sentier pédestre aménagé qui offre une vue imprenable de la rivière Batiscan. D’autres choisiront de regarder passer les canots et kayaks au son de la musique à la maison de chanvre. Ils profiteront des explications du constructeur sur place. Aussi, dès 15h30, Héritage Vallée de la Batiscan, un organisme qui regroupe des citoyens des villages riverains et des professeurs chercheurs, sera présent à l’église de Notre-Dame-de-Montauban. Les visiteurs assisteront à la présentation du court-métrage intitulé «À tout bout d’champs… des gens de rivière». D’une durée de 20 minutes, il présente des éléments de développement durable déjà existants dans la Vallée de la Batiscan. Fabiola Toupin artiste interprète accompagnée de Manu assurera la transition musicale à l’église dès 16h30. Enfin, en collaboration avec le convivium Slow Food Vallée de la Batiscan, un repas bio, composé entièrement de produits des fermes environnantes, sera servi à 18h au Bar du 5 dollars pour clôturer la journée du 5 juillet.

Le transport ferroviaire: un atout

Par ailleurs, les Montréalais ont été invités à prendre part à l’événement. Du transport en train à bas prix (62,08$), de Montréal jusqu’à la gare Rousseau, leur était offert; un avantage dont ont pu profiter les entreprises touristiques locales.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires