Un film documentaire sur les dessous de l’univers de Bicolline

Par superadmin

Réaliser un film documentaire sur les dessous de l’univers de Bicolline et développer ainsi les compétences nécessaires pour faire carrière dans le milieu cinématographique: tel était le but de Virginie Fréchette lorsqu’elle a présenté, dans le cadre de la mesure Jeunes Volontaires d’Emploi-Québec, son projet devant le comité-conseil et l’agente responsable de la mesure.

Des centaines d’heures de tournage et de montage plus tard, Virginie est prête à présenter au public mauricien le film Bicolline : Le jeu des jeux lors de la première qui a eu lieu le 24 octobre dernier à L’Espace Shawinigan.

Bicolline, c’est le plus grand jeu de rôle grandeur nature francophone en Amérique-du-Nord. Situé à Saint-Mathieu-du-Parc, des joueurs venus de partout en province, et même d’Europe et des États-Unis, s’y rendent pour prendre part à cet univers fantastique inspiré de l’époque médiévale. Prenant la tangente anthropologique et sociologique, le documentaire de Virginie Fréchette ouvre les portes du monde mystérieux de Bicolline et interroge le passage qu’effectuent les joueurs entre réalité et monde virtuel et questionne les motivations et les répercussions de la participation à ce jeu plus grand que nature.

En choisissant de travailler à un documentaire ayant un sujet aussi vaste et riche, Virginie a pu vivre une expérience significative et concrète qui lui a permis de développer des compétences à la fois du côté de la réalisation cinématographique et de la gestion d’équipe, mais aussi sur tous les aspects qui entourent la réalisation d’un film: repérage des lieux de tournage, élaboration d’un scénario, choix d’un point de vue, prise d’image et de son, montage, etc.

Grâce à la mesure Jeunes Volontaires d’Emploi-Québec, Virginie a reçu l’aide et l’accompagnement nécessaires pour venir à bout de son projet. En effet, cette mesure offre la possibilité à des jeunes de 16 à 29 de réaliser un projet qu’ils ont eux-mêmes conçu. Ils acquièrent ainsi des connaissances et compétences dans un domaine particulier, établissent un réseau de contacts et peuvent avoir accès à des formations appropriées à leur projet. En plus d’être accompagnée par un organisme associé tout au long de ses démarches, dans le présent cas Patrick René, Virginie, comme tous les participants de cette mesure, reçoit l’appui du comité-conseil Jeunes Volontaires composé de professionnels de divers milieu (SADC du Centre-de-la-Mauricie, Carrefours jeunesse-emploi de Shawinigan et de Mékinac, Corporation culturelle de Shawinigan, Centre d’Éducation des Adultes du Saint-Maurice et CLD de Mékinac).

Les jeunes intéressés à suivre les traces de Virginie Fréchette et à présenter un projet dans un domaine qui les passionne – l’agriculture, les arts, les communications, l’environnement, le tourisme, les services communautaires ou tout autre domaine d’activités – sont invités à communiqué avec le Centre local d’Emploi de Shawinigan au 819 536-2601.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires