Un homme abattu par un policier à la Plaza

Par _redaction shawinigan
Un homme abattu par un policier à la Plaza
Deux ambulances se trouvaient près du Bureau en Gros en début de soirée. (Photo : (Courtoisie Annie Fafard))

JUSTICE.  Le Bureau des enquêtes indépendantes enquête sur les circonstances entourant un événement survenu à Shawinigan aujourd’hui à la Plaza de la Mauricie et impliquant la Sûreté du Québec (SQ).

Les renseignements préliminaires communiqués au BEI suggèrent ce qui suit :

Le 1er mars vers 17h25, les policiers de la Sûreté du Québec (SQ) du poste de Shawinigan auraient reçu un appel au 9-1-1 faisant état d’un homme d’environ 60 ans au comportement étrange, dans un commerce.

Le policier serait arrivé sur les lieux et aurait constaté l’homme armé d’un couteau.

L’homme aurait été menaçant.

Le policier aurait fait feu dans sa direction et l’aurait atteint mortellement.

Le BEI fera donc enquête sur cette intervention de la Sûreté du Québec (SQ). Conformément au Règlement sur le déroulement des enquêtes du Bureau des enquêtes indépendantes, c’est le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) qui agira comme service de police de soutien.

La SPVQ fournira deux techniciens en identité judiciaire qui travailleront sous la supervision des enquêteurs du BEI. L’enquête du BEI permettra notamment de déterminer si ces informations sont exactes.

Cinq enquêteurs du BEI ont été chargés d’enquêter sur cet événement.

Le BEI demande à quiconque aurait été témoin de cet événement de communiquer avec lui via son site web au www.bei.gouv.qc.ca/nous joindre. Aucune autre information n’est disponible actuellement.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
12 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Patrick Fleury
Patrick Fleury
4 mois

Franchement le où les policiers ont manqué sérieusement de tact dans cette intervention, il aurait pu tenté une approche beaucoup stratégique avant d’abattre cet homme sur le champ, comme le maîtriser avec leur teaser ! 🙄 L’agresseur avait quand même seulement une arme blanche , et les policiers une arme à feu ! Je trouve que de nos jours les policiers sont portés vraiment beaucoup trop sur la solution facile et rapide, c’est à dire l’arme à feu ! 🙄😠 Il ne faut pas oublier que l’agresseur est avant tout un être humain en détresse ! 😢

Josée Marineau
Josée Marineau
4 mois
Répondre à  Patrick Fleury

Facile le jugement quand nous sommes pas sur place.

Levasseur Pascal
Levasseur Pascal
4 mois
Répondre à  Josée Marineau

Mais quelle réponse de marde as tu lu au moin son commentaire au moin

Mickaël
Mickaël
4 mois
Répondre à  Patrick Fleury

Les enquêteurs du BEI n’ont plus besoin de faire leur enquête, voilà l’analyse complète, détaillée et spécialisée de la situation… Sérieusement, parfois, avant d’émettre son opinion publiquement comme une vérité, surtout quand ça touche une situation délicate comme ça, faudrait au moins attendre d’avoir les détails de l’enquête.
Tirer sur quelqu’un dans le cadre de son travail n’est pas une solution rapide et facile, et parlant de cause de détresse, c’est un facteurs considérable.
« Abattre cet homme sur le champ », bien sûr, c’est exactement ça qui s’est passé 🙄

Lise
Lise
4 mois
Répondre à  Patrick Fleury

Tu devrais peut-être songer à joindre les rangs des policiers. Tu ferais le saut de voir combien de contrôle des nerfs que ça prend pour gérer une situation. Il est plus facile de critiquer que d’essayer de se mettre dans la peau des autres.

Last edited 4 mois by Lise
Michael
Michael
4 mois
Répondre à  Patrick Fleury

Bon, encore un commentaire de quelqu’un qui n’a jamais lu sur les interventions des policiers vs des individus armés de couteaux. Premièrement c’est pas un teaser c’est un Taser et ça ne fonctionne pas toujours donc en pareille circonstance pas de chance a prendre en plus du fait que ce ne sont pas tous les policiers qui en ont un. SEULEMENT une arme blanche…je te mets au défi…Va lire ça pour commencer: https://www.journaldemontreal.com/2015/12/31/les-policiers-sont-formes-pour-tirer-dans-le-centre-masse

Dave Robert
Dave Robert
4 mois
Répondre à  Patrick Fleury

Tu as raison. On devrait équiper les policiers de couteau, pour intervenir auprès de ceux qui on un couteau…🙄
Quand tu ne connais pas le travail policier, tu t’abstiens de blâmer. Surtout quand tu n’es pas présent.

Jonathan
Jonathan
4 mois
Répondre à  Patrick Fleury

C’est facile de porter des commentaires quand on ne connaît pas toutes les circonstances et qu’on ne connaît pas les risques que vivent les policiers. Je t’invite à faire des recherches et tu verras que le taser ne fonctionne que rarement. Il ne faut pas oublier que le travailler des policiers est de protéger le public. Que dirais-tu si l’homme avait eu le temps de poignarder un des employés parce que les agents n’auraient pas agit assez rapidement?

Daniel
Daniel
4 mois
Répondre à  Patrick Fleury

C’est difficile à donner son envie sans avoir été présent et témoin de la scène. Une arme blanche peut très bien grièvement blesser voir tuer une personne, autant qu’une arme à feu. Et si cette personne, en détresse ou non, refusait d’obéir et représentait une menace pour la vie d’une autre personne, le policier a bien fait d’ouvrir le feu.

Bref, attendons de voir le résultat de l’enquête.

Roberto Prévost
Roberto Prévost
4 mois
Répondre à  Patrick Fleury

Étais -tu là? Pour dire tout ça? Tu juges sans savoir , un autre qui sait tout , qui sait rien , laisse l’enquête se faire sans juger

marc andre pelletie
marc andre pelletie
4 mois

ils ne pensent plus ils réagissent seulement, je crois que si une personne ne peux conserver son sang froid et  »penser vite(( comme utiliser un teaser au lieux d une arme ou de tirer dans les jambes moi je ne peux concevoir que le premier geste d un policier est de tirer a un endroit stratégique je ne sais pas ce qu il fait dans la police, c est de plus en plus fréquent cette manie de tirer dans les parties vitales.

RAYMOND DESMARAIS
RAYMOND DESMARAIS
4 mois

les balle de caoutchouc sa existe callisuoy@sympatico.c