«Un moment historique» -François-Philippe Champagne

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt

ÉLECTIONS. Le candidat libéral François-Philippe Champagne dans le comté de Saint-Maurice/Champlain a écrasé ses adversaires avec plus de 40% des voix, tout comme la majorité de ses collègues partout au pays.

«On anticipait cette vague lors du vote par anticipation avec 16 000 personnes qui ont voté dans le comté. C’est clair que les gens veulent du changement. Le prochain gouvernement de M. Trudeau va apporter ce changement. On le voit à travers le pays avec un gouvernement majoritaire. On a commencé de loin. Dans notre comté, ça fait 15 ans qu’il n’y a pas eu de député libéral», exprime le nouveau député de Saint-Maurice/Champlain.

Est-il surpris de voir un gouvernement majoritaire? «On espère toujours. Quand on a vu le Parti libéral sortir aussi fort dans les Maritimes, et ensuite dans le Québec, je suis content de voir plusieurs collègues qui ont été élus. On va commencer à travailler dès demain (mardi).»

Et quels sont les dossiers prioritaires pour M. Champagne? «M. Trudeau avait annoncé un programme d’infrastructure majeur, au niveau social et au niveau vert. Nous avons fait beaucoup d’annonces pendant cette campagne, et l’équipe économique va se rencontrer pour mettre les choses en place.»

Concernant un éventuel ministère, M. Champagne n’a pas voulu s’avancer en signalant que ça serait à Justin Trudeau de faire ses choix.

M. Champagne a souligné sa joie d’avoir reçu un appel de l’ancien premier ministre Jean Chrétien, dans les minutes suivant son élection. «On se connaît depuis un bon moment. J’ai aimé qu’il me partage son expérience, j’ai été content qu’il m’appelle ce soir, il a été le premier à m’appeler. Il disait qu’il était fier et qu’il saluait les gens de Saint-Maurice/Champlain.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires