Un nouveau programme au Centre Adrienne-Roy

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage
Un nouveau programme au Centre Adrienne-Roy
Louise Ayotte, directrice générale du Centre Adrienne-Roy. (Photo : L'Hebdo - Bernard Lepage)

SANTÉ.  Conscient que les dépendances ont des effets collatéraux qui touchent l’entourage immédiat de la personne en thérapie, le Centre d’intervention en dépendances Adrienne-Roy vient de lancer le programme J’t’aime, J’embarque destiné à développer les compétences parentales des jeunes mères et pères de famille. 

Au travers des rencontres de groupe étalées sur neuf semaines, les participants abordent différents thèmes comme les dépendances, la gestion du quotidien, le réseau de soutien, les comportements nuisibles, la gestion des émotions, la communication efficace et la gestion de conflits, les phases de développement, les besoins des enfants et des parents et enfin, la collaboration et les ressources d’aide.

Les rencontres se tiendront tous les vendredis, entre 8h45 et 11h15, avec un maximum de 10 participants à la fois. Les entrées dans le groupe se font de façon continue et sur une période de trois semaines au terme du programme, un suivi est effectué auprès du participant pour s’assurer du maintien des acquis.

« La pandémie nous a donné l’opportunité d’aller chercher des formations, de raffermir les liens avec nos partenaires, d’observer les besoins des gens et d’améliorer nos services », a souligné la directrice du Centre Adrienne-Roy, Louise Ayotte, en présentant les grandes lignes du programme.

Elle en a d’ailleurs attribué la paternité à l’intervenant Gerry St-Hilaire qui constatait que la vie familiale de tous les jours représentait une embûche pour bien des participants. « La réalité de la personne qui vient ici, c’est qu’elle doit gérer des enfants en même temps qu’elle doit elle-même se gérer », a souligné le chef d’équipe qui a ensuite bonifié le programme avec ses collègues Alexandra Trépanier, Jessye Chamberland et Stéphanie Gagné.

« La démarche se déroule dans un cadre sécurisant et accueillant », a d’ailleurs pris soin de souligner Alexandra Trépanier. L’équipe d’intervenants aimerait dans une deuxième phase trouver des partenaires pour organiser des activités parent-enfant.

Dans le dépliant promotionnel de J’t’aime, J’embarque, il est fait mention que « Le parent et l’enfant sont dans la même bateau. Ils naviguent ensemble : c’est donc essentiel de prendre soin de l’autre… Il y a parois des vagues plus imposantes qui font tanguer l’embarcation, mais c’est ensemble qu’ils passeront à travers. Le parent doit devenir le capitaine du navire familial pour les mener à bon port. »

Unique au Québec selon ses concepteurs, le programme J’t’aime, J’embarque contribuera selon la directrice générale Louise Ayotte a augmenter l’indice de bonheur dans la région, tout en invitant les partenaires et la population à être aux aguets lors de l’année 2023 qui coïncidera avec les 65 ans du centre. « Nous aurons plein de belles choses à annoncer », a-t-elle conclu.

Le Centre d’intervention en dépendances Adrienne-Roy offre un suivi thérapeutique externe aux hommes et femmes de tous âges, qui sont devenus ou risquent de devenir dépendants de l’alcool, des drogues, des médicaments ou de toutes formes de jeu compulsif ou de cyberdépendance. Info : www.centreadrienneroy.org / 819 539-9285.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires