Un patrimoine entreposé

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage

L’inventaire des biens qui appartenaient aux sept anciennes municipalités au moment de leur dissolution est aussi hétéroclite que riche.

La vieille chaise de la mairie de Grand-Mère, les sceaux des greffes de chacune des sept ex-municipalités, des tableaux de peintres de la région, le porte-stylo offert par la Shawinigan Water & Power à la Ville de Shawinigan lors de l’inauguration de l’Hôtel de ville actuel en 1948, les photos des différents conseils municipaux, les costumes des corps policiers municipaux, etc..

Plusieurs de ses articles sont entreposés dans une salle chauffée du Centre des arts de Shawinigan. En avril 2010, L’Hebdo avait publié un reportage sur ce patrimoine méconnu.

Des membres de conseils municipaux dissous, comme Gérald Bastarache et Linda Lafrenière, deux ex-maires de Grand-Mère, proposaient alors de les mettre en valeur en les exposant dans les différents édifices de la Ville.

À ce sujet, le directeur des communications, François St-Onge, avait révélé la possibilité de mettre sur pied une exposition ou un musée regroupant les plus belles pièces de cet inventaire.

«Est-ce que le dixième anniversaire la ville fusionnée en 2012 pourrait être un bon moment? Peut-être. Est-ce qu’on va attendre le 150e anniversaire de la municipalité de Sainte-Flore en 2013, le plus vieux secteur de la ville? Ça pourrait aussi être une bonne occasion.», nous avait-il confié.

Vérification faite dans les dernières semaines auprès du même intervenant: le dossier n’a pas évolué depuis le printemps 2010 et ne figure pas au programme dans un horizon proche.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires