Un père Noël secret surprend des familles le 24 décembre

Photo de jcossette
Par jcossette
Un père Noël secret surprend des familles le 24 décembre
Depuis quelques années déjà, un saint Nicolas mauricien aide des familles dans le besoin à Noël. (Photo : Archives - TC Medias)

Depuis quelques années déjà, un saint Nicolas mauricien aide des familles dans le besoin à Noël. Il amasse des dons qu’il prend ensuite le soin de transformer en cadeaux et en buffet de Noël avant d’en assurer lui-même la livraison le jour du réveillon. Où? Chez des familles qui ne s’y attendent pas du tout…

Mais de qui s’agit-il? Son nom ne sera pas divulgué parce qu’il a décidé de partager son expérience pour inspirer d’autres gens à se montrer généreux dans le temps des Fêtes, souhaitant rester loin des projecteurs.

« Cette année, c’est la sixième fois que j’amasse des dons pour aider une famille à Noël. En 2021, je n’ai pas pu en raison de la pandémie. C’est rendu gros! J’ai reçu tellement de dons que j’ai pu choisir d’aider deux familles dans le besoin, et même une troisième pour qui la fin de l’année n’a pas été facile, lance-t-il. Je n’ai jamais de souper le 24 décembre alors en 2015, je me promenais dans le bois et je me suis dit « Qu’est-ce que je pourrais faire le 24 et comment je pourrais »? C’est là que j’ai eu cette idée. »

« Lorsque je lance mon appel à tous sur les réseaux sociaux, je reçois plusieurs dons et plusieurs noms de famille à aider et je dois faire une sélection, vous comprendrez. Je ne veux pas aider une seule famille non plus pour ne pas venir créer d’attentes trop élevées pour l’an prochain (surtout chez les enfants). Je discute toujours avec les personnes qui me soumettent les familles et je les questionne aussi sur le nombre d’enfants et leur âge. Je veux que les cadeaux soient personnalisés. »

Une fois le Jour J venu, il place soigneusement les cadeaux dans le fond du coffre et il se rend ensuite chez le traiteur pour y ramasser un buffet froid et un buffet chaud. Puis il se rend ensuite chez la famille choisie dans le but de les surprendre.

« Au début, vous devriez voir la face des gens. L’an dernier, je me suis habillé en père Noël alors c’est moins sorti de nulle part que lorsque j’arrivais en jeans et en manteau. Les enfants adorent ça et je leur explique que notre traîneau est en panne et que c’est donc pour ça que je viens aider mon père à distribuer des cadeaux. Ensuite, je retourne chez moi avec une sacrée gamme d’émotions qui me frappe une fois installé dans ma voiture », confie-t-il.

« J’explique en détail aux familles que je suis là pour aider pendant des moments plus difficiles et que je ne veux rien soutirer, ni qu’elles se sentent mal ou qu’elles pensent que c’est de la charité. C’est un pur cadeau, un pur moment de bonheur et c’est juste moi qui viens leur donner une tape sur l’épaule comme quoi ça va bien aller dans l’année suivante. Certaines familles m’invitent à prendre une bière, mais je ne veux pas de redevance et je ne veux pas qu’elles sentent qu’elles me doivent quelque chose. »

Le Mauricien a refusé de donner cette entrevue ces dernières années. Cette fois, il a accepté sous le couvert de l’anonymat parce qu’il souhaite vraiment inspirer des gens à aider eux aussi.

« Je veux que les gens aussi pensent à aider. À Noël, on reçoit parfois six, huit ou dix cadeaux? Et si on en recevait deux de moins et cet argent-là servait à aider des familles? J’ai aussi vu des gens apporter de la nourriture à des sans-abris, mais se photographier avec la personne. Ce n’est pas ma façon de faire. Je donne pour apporter du bonheur, pas pour m’apporter des likes. Si de plus en plus de gens emboîtent le pas, on fera de plus en plus de familles heureuses dans le temps des Fêtes », témoigne-t-il.

« Je suis content que mon initiative grandisse d’année en année et c’est ce que je souhaite. Mon but, c’est vraiment de le faire pour les autres. Je n’ai pas le choix de remercier les gens qui donnent et je suis chanceux d’être entouré de gens qui ont leur cœur sur la main. Je suis tombé malade une année et j’ai deux amis qui ont assuré la livraison. Ils ont vu ce qu’était faire du bien autour de soi. Si j’étais seul dans mon aventure, je distribuais que deux pâtés et trois cadeaux. Les gens sont généreux. Je ne suis pas le plus riche alors j’ai besoin de la contribution de plus de gens possible. C’est une initiative qui ne coûte rien ou presque, sauf un peu de temps à investir. »

Depuis qu’il rend des familles heureuses à Noël, il a toujours choisi d’aider celles qui se trouvent en Mauricie, pour des questions de logistiques, mais aussi pour faire du bien chez nous.

« Les familles sont tellement contentes! Elles sont très réceptives et tout le monde a les larmes aux yeux. Ce sont des larmes de joie. C’est pour ça que j’aimerais que mon initiative soit contagieuse et tout le monde peut faire une différence. Si on est plusieurs à le faire, ça va aider à faire changer certaines choses », conclut-il.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Lise Hamel
Lise Hamel
1 mois

Bravo à vous 🎅

Mireille Delisle
Mireille Delisle
1 mois

J’aimerais communiquer avec le père Noël en question … peut être aurait -il besoin d’une fée des étoiles et de lutins…? Mes filles et moi fesont pareil à chaque année … 🎄 j’aimerais faire plus