Un premier forum régional sur la salubrité à Shawinigan

Par superadmin
Un premier forum régional sur la salubrité à Shawinigan
On retrouve les artisans de ce premier forum le maire de Shawinigan Michel Angers

SALUBRITÉ. Comment agir dans des cas d’insalubrité extrêmes ou comment faire en sorte que les acteurs aient une meilleure marge de manœuvre pour agir auprès de la communauté? Voilà des enjeux qui ont été abordés par la centaine de personnes réunies à Shawinigan dans le cadre du premier Forum sur la salubrité «Ensemble et bien logé!».

Cette journée permet justement de renforcer la collaboration intersectorielle et soutenir les interventions de chaque groupe du domaine municipal, de la santé, du communautaire ou encore des offices municipaux d’habitation.

C’est aussi une occasion de rappeler l’importance d’avoir accès à une habitation saine pour vivre en santé, participer et s’épanouir dans la société pour le Consortium en développement social de la Mauricie, l’organisme derrière le forum.

«Il y a tout l’aspect du travail en silo que l’on veut revoir. Dans les situations d’insalubrité, un acteur comme le Service d’incendie ne peut intervenir sur tous les fronts. Il y a la question de la personne, du logement et des animaux à voir et ainsi la Ville peut rencontrer des difficultés à intervenir», indique Maude-Amie Tremblay, coordonnatrice du projet "Ensemble et bien logé!".

Bien que l’insalubrité puisse avoir différentes causes comme la pauvreté ou la santé mentale, il est important que les divers acteurs entourant la prise en charge agissent de pair et en concertation.

«L’idée donc c’est d’unir les partenaires avec les outils qu’ils ont: la Ville avec son règlement, le Service d’incendie avec son règlement sur les incendies, le réseau communautaire avec la possibilité d’aller à domicile et d’offrir ses services, et ainsi de suite», résume Mme Tremblay.

Un besoin bien présent à Shawinigan

Pour le maire de Shawinigan Michel Angers, il est clair que pareil rassemblement permet de mettre en commun l’expertise des divers intervenants qui sont confrontés à l’insalubrité en vue de trouver un plan d’action pour en éliminer les impacts.

«Je vous rappelle qu’à la ville de Shawinigan, on a voté un règlement qui va forcer les propriétaires d’immeubles qui sont placardés à restaurant leur bâtisse. On va les inspecter. Ce qu’on souhaite c’est qu’on arrête de voir pareil décor et ceux qui vont refuser auront passablement cher à payer», précise le maire qui se dit sensible à la cause.

À noter que le projet a bénéficié d’un soutien financier du Fonds québécois d’initiatives sociales (FQIS). Les grandes orientations qui en découleront seront diffusés à même le nouveau site web du Consortium en développement social de la Mauricie.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires