Un projet domiciliaire de luxe sur le Saint-Maurice

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage

Un projet résidentiel de 22 millions$ verra le jour sur le bord de la rivière Saint-Maurice.

Les promoteurs Alain Gélinas et Carl Marchand ont aménagé vingt-trois lots sur un site enchanteur situé sur le territoire du village de Grandes-Piles, tout juste après les limites de Shawinigan. Érigée sur flanc de montagne, La pointe sur le St-Maurice offre vingt-trois terrains d’une superficie d’environ 6000 mètres carrés chacun.

Le site offre trois plateaux naturels sur lesquels seront érigés des résidences unifamiliales sur le premier; des condos doubles sur le second; et des condos quadruples sur le plus haut. La topographie des lieux permettra à chacun des propriétaires d’avoir une vue sur le Saint-Maurice, sans être gêné par les voisins de devant. Actuellement, un condo modèle a été construit sur l’un des vingt-trois terrains. Être résident de La pointe sur le St-Maurice aura un prix! Les terrains se détailleront de 80 000$ jusqu’à 175 000$, ceux-ci étant situés au bord de la rivière. Une marina commune sera aménagée l’an prochain afin de donner un accès au cours d’eau aux propriétaires situés sur le flanc de la montagne. Les promoteurs estiment que la valeur des habitations qui y seront construites variera de 700 000$ à un million$. Les 70 km de rivière navigable à partir du site donnent selon les promoteurs une plus value extraordinaire à leur projet.

Voilà déjà trois ans que Carl Marchand et son partenaire Alain Gélinas travaillent sur ce projet domiciliaire de luxe. Ils ont acquis le site d’un médecin de Québec. La famille de celui-ci en était propriétaire depuis trois générations. Elle en a d’ailleurs conservé une partie – en aval du projet domiciliaire – pour éventuellement y construire des résidences pour leur propre besoin. En amont de La pointe sur le St-Maurice, les terrains appartiennent à Abitibi-Consolidated.

Actuellement, les vingt-trois terrains sont aménagés de même que les routes permettant d’y accéder. Les promoteurs estiment avoir investi tout près d’un million$ jusqu’à présent dans ces travaux préparatoires. Ils se sont associés à la firme de courtage ReMax et l’agent Patrick Lynch pour vendre les terrains. Lorsque le projet arrivera à maturité, ce sont des entrées de taxes foncières d’environ 100 000$ par année qui viendront enrichir les coffres de la municipalité de Grandes-Piles.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires