Un site web pour le nouveau créneau du numérique

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt

EMPLOIS. Depuis près de deux ans, Shawinigan a entrepris un virage vers les nouvelles technologies, notamment avec la création du Centre d’entrepreneuriat. Voilà maintenant que le Centre local de développement (CLD), Emploi Québec, et le Carrefour jeunesse emploi (CJE) du milieu s’associent pour le lancement d’un nouveau site web, ShawiEmbauche.com, exclusivement pour ce champ d’activité et pour rejoindre les personnes de l’extérieur.

«Il existe des valeurs qui sont véhiculées par le site web ShawiEmbauche.com, explique Joëlle Gagné, commissaire industrielle au Centre local de développement (CLD) de Shawinigan. Nous avons développé le site en lien avec la firme Touché Marketing qui provient du milieu de la programmation et des jeux vidéo. La firme nous a accompagnés dans notre positionnement stratégique au départ, et nous orienter pour savoir comment rejoindre notre public cible. Nous avons eu le conseil de parler des valeurs de Shawinigan pour les toucher et leur donner le goût de venir découvrir le milieu. C’est une chose de trouver quelqu’un avec les qualifications, mais de lui présenter Shawinigan comme étant un milieu de vie où il trouve son compte, c’est un autre défi. Donc, deux défis distincts sont combinés sur le même site web.»

Le site web ShawiEmbauche.com, présente les emplois disponibles, les employeurs et le milieu de vie shawiniganais.

«Shawinigan est un milieu où la collaboration veut encore dire quelque chose, par exemple l’échange qui existe entre les deux microbrasserie du Broadway Pub et du Trous du diable. L’idée provient du CLD, mais le projet n’aurait pas été possible sans la collaboration des partenaires et des entreprises», ajoute Mme Gagné.

Il est à noter que le site est un outil à court terme pour les emplois à combler présentement. Le CLD espère combler les neuf postes disponibles grâce à ce site Web d’ici décembre. «Le site sera moins utile par la suite puisqu’il y a un bassin de main-d’œuvre qui va s’autogénérer, et ce sera de plus en plus connu que Shawinigan est un milieu qui axe sur la programmation», termine la commissaire industrielle.

Suivez Patrick Vaillancourt sur Twitter à l’adresse: @p_vaillancourt

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires