Une campagne du coquelicot particulière

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Une campagne du coquelicot particulière
Sur la photo, on aperçoit Christian Lord président de la filière 101, le maire Michel Angers, et Robert Trépanier, président de la filière 44. (Photo : (Photo l'Hebdo Patrick Vaillancourt))

ARMISTICE. La campagne du coquelicot de la Légion canadienne est importante chaque année à l’approche du 11 novembre. Elle revêt cependant un cachet particulier en 2018 avec la célébration du 100e anniversaire de l’armistice indiquant la fin de la Première Guerre mondiale en 1918.

Comme le veut la tradition dans le milieu, c’est à l’Hôtel de Ville de Shawinigan que la campagne du coquelicot a pris son envol. Les Légions canadiennes filière 44 et 101 se sont réunies afin d’attribuer le premier coquelicot au maire Michel Angers.

Ce sont André Héon, des Caisses Desjardins du Centre-de-la-Mauricie, et Roger Lavergne, président des Cataractes de Shawinigan qui agissent comme présidents d’honneur, respectivement pour Shawinigan et Grand-Mère.

Depuis cette Première guerre mondiale en 1914, 112 000 soldats canadiens ont perdu la vie dans l’histoire en incluant les conflits de la Deuxième Guerre mondiale, la guerre de Corée et celle en Afghanistan.

Seulement pour la Première Guerre mondiale, 60 000 soldats canadiens ont été tués sur 600 000, ce qui représente un soldat sur dix.

 

« C’est un plaisir de recevoir les deux Légions canadiennes ensemble ici. On a un devoir de mémoire pour ceux qui ont donné leur vie pour défendre les valeurs que nous avons toujours aujourd’hui », a déclaré le maire Angers.

En portant le coquelicot, vous signifiez votre appui pour les vétérans et vous contribuez au financement du mouvement des cadets localement.

Célébration le 11 novembre

La célébration de la messe du Souvenir présentée par le 62e régiment d’artillerie de campagne de Shawinigan et de la Légion canadienne se déroulera à l’église St-Marc à Shawinigan à compter de 9 heures. L’événement sera présidé par l’abbé Dany Dubois afin de prier pour les milliers de militaires et de civils qui ont perdu la vie lors des différentes guerres. La cornemuse et le protocole militaire seront à l’honneur lors de l’hommage.

Pour le secteur Grand-Mère, une cérémonie se déroulera à 16h à l’église St-Paul, et une cérémonie suivra au cénotaphe près de l’église à 17h. La cérémonie se déroulera aux flambeaux et sera très personnalisée.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Marilyn
Marilyn
4 années

Pourquoi la cérémonie de Grand-Mère n’est pas annoncée ? Uniquement celle de Shawinigan est publicisée