Une clinique multidisciplinaire nouveau genre voit le jour

Par marie_eve_alarie

À compter de la semaine du 16 janvier, la clinique Chez Foufounes offrira des services de soutien et de relation d’aide en santé mentale, sexuelle et sociale, le tout entièrement en ligne.

Par l’entremise de la plateforme web chezfoufounes.com, les intervenantes Rose Boucher et Frédérique Fafard, cofondatrices de la clinique en ligne, tiendront en virtuel, en direct et en français un amalgame de formations, d’ateliers, de rencontres de groupe de soutien, en plus de conférences en milieu scolaire et en entreprise. 

C’est durant ses études universitaires que Rose Boucher a commencé à cogiter sur ce nouveau modèle de clinique. « Quand on étudie en intervention, on se fait préparer face au fait qu’il y a beaucoup de difficultés dans le milieu. Dans l’institutionnel, l’horaire est difficile et il y a des listes d’attente. Ça peut être démoralisant à long terme. En parallèle, dans le communautaire, c’est un champ de bataille. C’est comme s’il n’y avait pas d’option tentante. Quand j’ai pensé à ce projet de clinique, ça a pris du temps avant d’y accorder de la crédibilité », raconte la Trifluvienne d’origine.

« J’ai invité Frédérique à s’associer à moi. On se connaît depuis le secondaire et on a des compétences connexes et complémentaires. Elle se spécialise plus en sexologie et en santé sexuelle, tandis que j’aborde plus la santé sexuelle, la diversité et la victimologie », ajoute-t-elle.

Le modèle de cette clinique virtuelle vise à rallier les points forts des modèles communautaires, publics et privés pour offrir une approche plus humaine. Chez Foufounes, le cyber-accès aux soins est utilisé comme levier pour renverser l’isolement, créer des liens et parfois même pour briser la glace dans l’abord de sujets sensibles.

Des services variés

Les services porteront sur une variété de thèmes du domaine de la santé mentale, sexuelle et sociale tels que la réalité des enfants 2SLGBTQIA+, les troubles hormonaux, le racisme, le sexisme, la grossophobie et autres systèmes d’oppression, la dépression, les troubles anxieux, la sexualité des personnes victimes d’actes criminels, la vie socioaffective des personnes autistes et plus.

« On vise à être un service béquille pour les personnes qui ont besoin d’une aide immédiate. On ne prétend pas remplacer les services de sexologie ou de psychologie, mais on peut venir pallier aux listes d’attente quand les gens ont un enjeu immédiat », poursuit Rose Boucher.

Elle pense, entre autres, aux adolescents et adolescentes qui peuvent vivre des enjeux en lien avec le questionnement de leur identité. « On peut aussi penser aux personnes qui vivent avec des enjeux hormonaux. La santé hormonale peut être traitée de façon old school dans certains milieux », note-t-elle.

Rose Boucher et Frédérique Fafard soutiennent aussi que les services de la clinique pourront devenir une option intéressante pour les clientèles plus éloignées qui sont moins bien desservies par ce type de services. Selon les secteurs du Québec, il peut y avoir des listes d’attente de deux à trois ans pour obtenir une consultation en santé sexuelle. 

La clinique Chez Foufounes proposera des groupes de soutien portant sur différents thèmes, tels que l’anxiété, les enjeux hormonaux, la charge mentale et l’épuisement oppressif, ainsi que des ateliers sur la vie socio-affective des personnes autistes, entre- autres.

Les deux intervenantes souhaitent également offrir des formations d’initiation à la diversité pour les parents et personnes alliées des enfants et ados 2SLGBTQIA+ ou en questionnement et des conférences en entreprise. Ces conférences ont notamment pour but d’outiller les milieux professionnels sur les enjeux reliés à la diversité sexuelle.  L’offre de conférences sera déterminée sur demande, selon les besoins du milieu concerné.

Un service de relation d’aide individuelle et une plateforme de clavardage seront ajoutés au site prochainement. « La clinique grandira au fil des mois et des années. On veut bonifier notre offerte. Dès l’automne, on devrait d’ailleurs recruter de nouveaux professionnels », indique Rose Boucher.

Les inscriptions sont ouvertes

La clinique virtuelle Chez Foufounes a ouvert ses plages d’inscription pour son offre de services qui sera en vigueur à partir du 16 janvier. Il est possible de consulter les services disponibles sur le site internet chezfoufounes.com.

Les inscriptions s’effectuent uniquement en ligne. Notons que les coûts déterminés conformément à une échelle tarifaire varient de 4$ à 95$ selon le service proposé.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires