Une marche pour vaincre la maladie

Par superadmin
Une marche pour vaincre la maladie
Le groupe composé de Richard Jr

PROJET. Après avoir combattu deux cancers, Bertrand Gauvreau et sa famille se préparent à relever un défi de taille pour amasser des sous pour la Société canadienne du cancer à l’automne: marcher 215km à travers le sentier Kapatakan. À 68 ans, le résident de Shawinigan-Sud souhaite ainsi contribuer à la recherche et permettre d’un jour d’éliminer cette terrible maladie.

Un matin de décembre 2013, Bertrand Gauvreau découvre qu’il a une bosse dans la région de l’abdomen et consulte immédiatement. «Je n’étais pas nécessairement sportif, mais j’étais actif. J’ai rencontré mon médecin, qui m’a annoncé que j’avais un cancer abdominal. Disons que ça fesse et ça affecte beaucoup ton entourage», a affirmé celui qui avait 66 ans. «À nos yeux, rien ne pouvait arriver à notre père. Ça a été un choc majeur pour la famille, mais nous avons su bien l’accompagner là-dedans», a expliqué sa fille Sheila.

Le cancer est rapidement maîtrisé par les médecins et la vie semble retrouver son cours pour la famille Gauvreau, jusqu’en novembre 2014, où Bertrand apprend qu’il a un cancer du poumon. «Nous nous étions bien relevés du premier, mais le deuxième a été encore plus difficile», a mentionné sa femme Huguette Boulanger. «Tu te retrouves encore dans un état de bataille. Ça a été le plus difficile pour tout le monde», a ajouté Sheila.

Les spécialistes procèdent à une opération avec succès pour freiner ce cancer agressif, qui s’était développé dans le lobe supérieur du poumon droit.

Un défi de taille pour la cause

Ne reculant devant rien, la famille décide de se relever et de se lancer dans un défi important. «Suite à deux cancers, tu cherches un sens à tout ça. Je suis psychologue et j’ai tendance à analyser les choses. J’ai eu l’idée d’aller marcher 215km à travers le sentier Kapatakan au Saguenay pour plusieurs raisons, mais principalement pour remercier la vie et pouvoir amasser des sous pour la Société canadienne du cancer. Notre père est notre survivant vedette, mais nous voulons que tout ça dépasse notre expérience personnel, pour qu’un jour, la maladie n’existe plus», a lancé Sheila.

Même s’il continue de subir de la chimiothérapie à travers la prise de médicaments et que la fatigue le rattrape rapidement en fin de soirée, Bertrand n’a jamais hésité à sauter dans l’aventure. «Il n’était pas question de rester assis dans mon fauteuil. C’est un défi que je m’impose. Ce sera une satisfaction personnelle. Lorsque tu marches, tu penses toujours à plusieurs choses».

À la fin août, Richard Jr, Sheila et Bertrand Gauvreau et Sylvie Rioux complèteront les 215km du sentier Kapatakan en l’espace de dix jours et assureront tous les coûts reliés à leur aventure. Le groupe souhaite amasser 3000$ pour la cause. «La recherche commence à donner des résultats. Les spécialistes voient la lumière au bout du tunnel. C’est la Société canadienne du cancer qui gèrera l’argent tout au long du processus», a souligné Bertrand Jr. Gauvreau.

Pour faire un don, rendez-vous au http://convio.cancer.ca/goto/marchervaincrecancer ou sur la page Facebook Ensemble, marchons pour vaincre le cancer.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires