Une nouvelle caserne à St-Étienne-des-Grès

Par Martin Sylvestre

Après des mois d’attente, la construction de la nouvelle caserne de pompiers de St-Étienne-des-Grès est maintenant enclenchée. Mardi matin, la première pelletée de terre a été donnée par le maire François Chénier. De plus, les coûts reliés à la construction de la bâtisse seront inférieurs de 33 058,47 $ aux prévisions initiales.

Au fil des ans, de nombreux projets de construction de caserne ont été présentés à la municipalité de St-Étienne-des-Grès. «Depuis 1989, qu’on en parlait, alors on se devait d’aller de l’avant. L’érection d’une nouvelle caserne était devenue un besoin prioritaire en raison de la vétusté de l’ancienne et d’un rapport défavorable de la CSST concernant la sécurité de cette dernière. De plus, les nouvelles normes reliées au schéma de couverture de risques ainsi que la croissance de la municipalité ont pesé lourd dans la balance», a informé le maire Chénier. À l’origine, les frais afférents à la construction du nouveau domicile des pompiers se chiffraient à 578 906,47 $. Toutefois, le plus bas soumissionnaire a établi son prix à 545 848 $ permettant ainsi à la municipalité de ne pas dépasser son budget. Celle-ci a adopté un règlement d’emprunt de l’ordre de 790 000 $ afin de pouvoir assumer des imprévus de 5 % et des frais contingents de 22 %. La fin des travaux de construction est prévue pour le mois de septembre 2007. «La caserne va être située dans le centre névralgique de St-Étienne-des-Grès sur le chemin des Dalles et regroupera tous les intervenants qui ont un lien avec la sécurité de la population, dont la Sécurité civile, le Service des incendies et les premiers répondants. Au total, environ une trentaine de personnes vont graviter ici,» a fait part François Chénier.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires