Une ressource en développement durable pour les entrepreneurs

Une ressource en développement durable pour les entrepreneurs
Indira Moudi, 1ere vice-présidente de la Chambre de commerce et d’industrie de Shawinigan, Michel Angers, maire de Shawinigan, Nancy Déziel du CNETE et Pierre Saint Laurent de Bionest posant devant une entreprise spécialisée dans la récupération de matières plastiques et de verres, Paverreco (Photo : courtoisie)

SHAWINIGAN. En partenariat avec la Ville de Shawinigan, la Chambre de commerce et d’industrie de Shawinigan (CCIS) annonce l’embauche d’une nouvelle ressource en développement durable pour accompagner les commerces.

La personne choisie pour occuper ce poste pour les deux prochaines années est déjà en fonction. Il s’agit de Justin Vachon, conseiller aux entreprises en développement durable.

« La Chambre de commerce et d’industrie de Shawinigan est très heureuse d’offrir ce nouveau service à ses membres, mais aussi, à tous les entrepreneurs de Shawinigan, indique la directrice générale de la CCIS, Geneviève Racine. Pour nous, c’est du concret. Ça permet à nos entrepreneurs d’avoir une ressource vers qui se tourner pour poser des questions et avoir des outils et des pistes de solution à leurs enjeux environnementaux. »

Près de 300 entreprises de Shawinigan oeuvrant dans les secteurs du commerce au détail, de la restauration et de l’hébergement, notamment, ont été ciblées pour cette première initiative.

L’objectif est d’aider les entrepreneurs à réduire leur empreinte environnementale en adoptant des pratiques écoresponsables pour une meilleure gestion des matières résiduelles, des économies d’eau potable et une réduction des émissions de gaz à effet de serre.

« La Ville de Shawinigan est très heureuse de ce partenariat avec la CCIS, indique le maire de Shawinigan, Michel Angers. La Chambre connaît les entrepreneurs et elle pourra apporter tout le soutien et le suivi nécessaires pour les aider à prendre le virage vert, si ce n’est déjà fait. »

« Au-delà du virage vert, les entreprises ont aussi des responsabilités et des obligations en lien avec les normes gouvernementales et la réglementation municipale en matière d’environnement, ajoute M. Angers. C’est important qu’elles soient au fait de cela. Pour toutes ces raisons, la Ville n’a pas hésité à appuyer financièrement ce projet de la CCIS et l’équipe du Service de l’aménagement du territoire va également pouvoir travailler en collaboration avec la nouvelle ressource pour un partage d’expertise. »

Il faut savoir que l’entente entre la CCIS et la Ville de Shawinigan permet l’embauche de cette nouvelle ressource pour les deux prochaines années. La Ville a d’ailleurs prévu une contribution de 50 000$ sur deux ans et le Fonds régions et ruralité – volet 2 a également été mis à contribution avec une subvention de 60 000$ sur deux ans. Deux partenaires privés se joignent aussi au projet soit Bionest Technologies et le Centre National en électrochimie et en Technologies environnementales (CNETE). Finalement, tout le volet administratif (gestion de la ressource, du projet et des livrables) et la fourniture d’équipement (informatique, création et impression d’outils promotionnels, etc.) est sous la responsabilité de la CCIS.

L’accompagnement environnemental de la CCIS est offert sans frais pour toutes les entreprises de Shawinigan. Pour plus d’info ou pour en faire partie: ccishawinigan.com.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires