Vaste journée de mobilisation du secteur public

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Vaste journée de mobilisation du secteur public

GRÈVE. Les travailleurs des services publics membres du Front commun réalisent une importante journée de mobilisation partout au Québec, et la Mauricie, dont le Collège Shawinigan n’y fait pas exception.

Les membres du syndicat du Collège Shawinigan se trouvaient à l’extérieur de l’établissement afin de manifester, pancartes à la main.

Sur place, on retrouvait Paul Lavergne, président du conseil central Cœur-du-Québec pour la CSN, ainsi que Pierre Patry, trésorier national CSN.

«Tout ce qui est relié à la fonction publique est en grève aujourd’hui, mais les services essentiels sont assurés. La population n’est pas en danger, explique Paul Lavergne. On lance comme message au gouvernement de s’assoir pour négocier. Les offres sur la table sont totalement méprisantes. Le ministre Martin Coiteux invente des problèmes dans le but de fragiliser le secteur public, fracturer les services, et j’ai l’impression qu’il va tout donner au privé éventuellement.»

De son côté, Pierre Patry se disait heureux d’être à Shawinigan. «C’est un plaisir pour moi de rencontrer les travailleurs sur les lignes de piquetage. Ça s’inscrit dans un vaste mouvement de mobilisation en Mauricie, mais aussi partout au Québec. Les gens sont fortement mobilisés, les votes de grève étaient extrêmement forts. Ça fait 20 à 30 ans que les gens se font presser le citron, et ils veulent travailler pour améliorer leurs conditions de travail.»

En plus de rester ferme sur sa proposition salariale, le gouvernement souhaite réduire les rentes à la retraite en faisant passer de 5 à 8 ans la période de calcul du salaire moyen, en plus de repousser de 60 à 62 ans l’âge de la retraite sans pénalité.

«Il ne faut pas oublier que ce sont 5700 personnes qui se battent aujourd’hui pour obtenir des conditions de travail justes, équitables et nécessaires pour maintenir les services qu’ils nous offrent chaque jour. Si vous croyez encore que le public coûte cher, imaginez ce que serait la Mauricie sans eux», a conclu Pierre Patry, trésorier de la CSN, présent dans les établissements de la région pour soutenir les membres de la CSN en grève aujourd’hui.

En Mauricie, la CSN représente 5700 membres en grève dans les établissements suivants : Centre d’accueil Les chutes

Agence de la santé et des services sociaux de la Mauricie et du Centre-du-Québec

Centre de santé et de services sociaux de Maskinongé

Centre de réadaptation en déficience intellectuelle et en trouble envahissant du développement Mauricie-Centre-du-Québec – Institut universitaire

Centre jeunesse de la Mauricie et du Centre-du-Québec

Centre de santé et de services sociaux Vallée de la Batiscan

Centre de santé et de services sociaux de l’Énergie

Centre de santé et de services sociaux du Haut Saint-Maurice

Centre de réadaptation InterVal

Centre de santé et de services sociaux de Trois-Rivières

Collège Shawinigan

Cégep de Trois-Rivières

Aide Juridique Mauricie-Bois-Franc

Commission scolaire du Chemin-du-Roy

Collège Shawinigan

Cégep de Trois-Rivières

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires