Arrestation pour vente de stupéfiants

Arrestation pour vente de stupéfiants

Comprimés de méthamphétamines.

Crédit photo : (Photo TC Media)

FAITS DIVERS. Les policiers de la Sûreté du Québec (SQ) ont procédé mercredi matin à une perquisition de stupéfiants sur la rue Lambert à Shawinigan et cinq personnes ont été arrêtées.

Les policiers ont investi un logement à la suite d’une enquête de quelques semaines. Sur place, cinq personnes ont été arrêtées. Ils ont saisi une centaine de comprimés de méthamphétamine et de médicaments disponibles sous ordonnance, de la cocaïne et plus de 4700 $ en argent.

Trois des cinq individus ont comparu au palais de justice de Shawinigan au cours de la journée de jeudi. Il s’agit d’Alain Fréchette, 47 ans, arrêté pour possession de stupéfiants en vue de trafic et bris de conditions; Frédéric Guy, 40 ans, arrêté concernant deux mandats d’arrestation et bris de conditions; et Anthony Cloutier, 30 ans, arrêté pour possession de stupéfiants et bris de probation.

Deux autres personnes ont été arrêtées pour possession de stupéfiants. Leurs dossiers devraient être soumis au Directeur des poursuites criminelles et pénales.

Bilan de l’opération «CIBLER»

Les policiers de la SQ, en collaboration avec huit services policiers municipaux, se sont présentés samedi dernier dans plusieurs établissements licenciés de la province dans le cadre de l’opération «CIBLER» (Concertation contre l’intimidation dans les bars licenciés avec l’équipe de renseignement).

Pour le territoire de la Mauricie et de Lanaudière, trois établissements ont été visités sur le territoire de la SQ et quatre sur le territoire des policiers municipaux.

Ces visites ont permis aux policiers de recueillir des informations et de développer des liens avec les tenanciers et le personnel des établissements licenciés afin d’augmenter le sentiment de sécurité à l’intérieur de ces établissements. À l’initiative de la Sûreté du Québec et en cohérence avec la stratégie provinciale de lutte au crime organisé, l’opération «CIBLER» est déclenchée afin de déployer une présence policière coordonnée, avec des partenaires de services policiers municipaux, dans des établissements licenciés.

Toute information sur des établissements fréquentés par le crime organisé ou des trafiquants de stupéfiants peut être rapportée à la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264.

Poster un Commentaire

avatar