Au bloc opératoire en Westfalia

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage
Au bloc opératoire en Westfalia
Les commanditaires des quatre mini-voitures électriques ont été invités à prendre la pose en compagnie des quatre mini-chauffeurs et d'Amélie Vallée, directrice générale de la Fondation de la SSS de l'Énergie. (Photo : L'Hebdo / Bernard Lepage)

SANTÉ. Les enfants hospitalisés à l’Hôpital du Centre-de-la-Mauricie pourront désormais se rendre au bloc opératoire à bord d’une mini-voiture électrique.  

Inspirée par des initiatives semblables menées au Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine et à l’Hôpital Sainte-Croix, à Drummondville, la Fondation du SSS de l’Énergie a acquis quatre petites voitures à propulsion électrique: une Westfalia (Mauricie Volkswagon), une Mustang GT (Familiprix Michaël Tourigny), une Mini Cooper (Point S Alignement Patenaude) et une Mercedez (Marc Cossette Électrique).

Chacune des voitures a été lettrée au nom des quatre commanditaires qui se sont engagés à verser 1000$ par année durant cinq ans au Fonds jeunesse de la fondation.   Les voitures seront mises à la disposition des enfants dans plusieurs départements de l’hôpital, dont la pédiatrie, le Centre Parent-Enfant et le bloc opératoire.

Gynécologue obstétricien à l’Hôpital du Centre-de-la-Mauricie, le Dr Jérôme Cantin explique que de permettre à un enfant de pouvoir se rendre en radiologie par exemple à bord d’une voiture peut lui redonner confiance tout en  diminuant l’anxiété qui accompagne inévitablement un séjour en milieu hospitalier.

Chef de service trajectoire chirurgicale et endoscopie Centre-de-la-Mauricie, Jennifer Duchesne abondait dans le même sens en soulignant que la première expérience de maladie pour un enfant peut être traumatisante. «Quand on l’emmène au bloc opératoire, c’est souvent la première fois qu’il est séparé de sa maman et de son papa. On assiste alors à des crises de larmes. En pouvant s’y rendre avec une petite voiture, il pourra en conserver une expérience amusante et positive.»

Chef de service parent-enfant zone nord au CIUSSS MCQ, Lynda Girard ajoute que non seulement les enfants en bénéficieront, mais aussi les parents et le personnel hospitalier. «Voir le sourire d’un enfant sera assurément contagieux. L’ambiance sera  plus légère et joyeuse pour tous.»

 

Partager cet article

2
Laisser un commentaire

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
MarieGeneviève Brousseau Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Geneviève Brousseau
Invité
Geneviève Brousseau

Bravo! Mon garçon aurait trippé de se rendre en petite voiture quand il s’est fait opérer à la mi-octobre au HCM!! Vraiment gagnant comme idée pour les enfants, 2 pouces en l’air!!

Marie
Invité
Marie

Je me rappelle quand ma mini Gaby a été opérée pour ses dents. Ce n’était pas une grosse grosse opération mais ma p’tite chouette était loin d’être confiante. Il n’y avait pas de westfalia mais il y avait un staff au coeur grand comme la terre pour la rassurer avant d’entrer au bloc. Leur grand coeur + les westfalia font vraiment de l’HCM un hôpital à part. Bravo!!