Baseball : de l’inquiétude chez les Cascades

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Baseball : de l’inquiétude chez les Cascades
Cascades de Shawinigan (Photo : Facebook)

BASEBALL. Alors que la saison s’était amorcée le 12 juillet dernier dans la Ligue de baseball majeure du Québec (LBMQ) et que huit rencontres ont été disputées dans le circuit, le gouvernement du Québec a fait volte-face suite à une recommandation de la santé publique et la saison régulière a été suspendue après les rencontres de vendredi dernier.

La question est de savoir si les activités reprendront d’ici la fin de l’été. Vendredi dernier, la LBMQ a publié un communiqué indiquant : «Le manque de compréhension de la réalité du baseball amateur québécois de la part de la santé publique en ce qui concerne le litige du nombre de spectateurs autorisés dans nos stades nous force à prendre cette difficile décision.»

Le litige concerne une limite de 50 spectateurs pour les rencontres de la LBMQ, alors qu’au départ, cette limite n’était pas imposée tant que la règle du 2 mètres de distanciation physique était respectée. Il faut savoir que chaque organisation a dû établir un plan de salubrité à compter du mois de juin pour la reprise, tout cela de concert avec les autorités municipales, et Baseball Québec.

«C’est certain que d’avoir seulement 50 spectateurs pour les rencontres ce n’est pas viable pour nous et pour les autres équipes. Les gars étaient extrêmement déçus vendredi dernier. Ils disaient qu’ils étaient prêts à jouer avec des masques. La ligue et Baseball Québec feront des représentations au gouvernement, mais si la santé publique reste sur ses positions, je ne suis pas sûr que toutes les équipes de la ligue vont embarquer. Mais j’ai bon espoir que d’ici la fin des vacances de la construction ce sera réglé», commente le président des Cascades Go Sport de Shawinigan, Dany Milette.

C’est le vice-président des Cascades Jean-Philippe Morin, accompagné de deux autres membres du comité, qui ont mis en place le plan sanitaire. «Chaque équipe devait soumettre un plan sanitaire, explique M. Morin. Certaines villes ont imposé aux équipes un nombre maximal pour respecter les capacités du stade. Pour nous, on savait que le terrain pouvait accueillir 200 personnes pour respecter les règles. Mais vendredi matin, la santé publique a indiqué que c’était 50 personnes maximum, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur. On attend la décision. C’est Baseball Québec notre porte-parole. On ne sait pas sur quel pied danser avec tout ça. On souhaite le retour du baseball, mais on est inquiet, surtout à la date qu’on est rendu. C’est dommage surtout avec le produit qu’on a cette année.»

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des