Boxe: Tamara Thibeault remporte le Championnat canadien

Par superadmin

Demeurant à Shawinigan depuis un peu moins de deux ans, la boxeuse Tamara Thibeault a remporté le Championnat canadien chez les juniors (69 kg) au milieu du mois de novembre. L’athlète de 16 ans souhaite un jour représenter le Canada aux Jeux olympiques.

La boxeuse Tamara Thibeault a rencontré son éternelle rivale Shayne Isha Kelly lors de la finale du Championnat canadien, combat qu’elle a finalement remporté au compte de 3-0. «J’ai affronté une fille qui était déterminée. Ça a vraiment été un combat difficile. J’ai connu un bon premier round, mais elle est revenue en force et a travaillé fort par la suite. Ça a été plus difficile de mon côté. J’ai vraiment fait tous les sacrifices pour y arriver. J’ai été très soulagée lorsque l’arbitre a levé ma main en l’air», a raconté l’athlète du Gym Impact.

Son entraîneur Alain Robitaille a été peu surpris par la sortie de sa protégée. «Sa victoire n’est pas surprenante, compte tenu de son talent. Son combat final face à une fille de l’Ontario a été serré et ça n’a pas été évident. Par contre, à 6’01 et 158 lbs, Tamara est une naturelle. Pour une fille, je peux vous dire qu’elle cogne».

La fille de Patrick Thibeault, ancien joueur de football professionnel avec les Roughriders de la Saskatchewan, a remporté un deuxième titre sur la scène canadienne le 22 novembre dernier. «Je suis très contente d’avoir défendu mon titre et ma victoire prouve que je m’améliore. Je sais très bien que ce n’est pas terminé et que je devrai remporter des compétitions sur la scène internationale dans le futur, où je retrouverai des athlètes de plusieurs pays avec autant de potentiel que moi. Si tu veux gagner, tu dois vraiment mettre les sacrifices».

Les Jeux olympiques en tête

Même si elle n’a que 16 ans, Tamara Thibeault n’a qu’un objectif en tête, se rendre aux Jeux olympiques dans quelques années. «C’est vraiment mon but, mais je suis consciente que ce sera très difficile en raison de l’opposition que j’aurai sur ma route. Ça va prendre plus d’encadrement au niveau de ma préparation physique et de l’expérience. J’ai commencé la boxe à 10-11 ans et je suis prête à faire les sacrifices pour y arriver. C’est mon rêve».

Après avoir commencé la boxe en Saskatchewan, la boxeuse est débarquée à Shawinigan avec sa famille il y a un an et demi. «J’ai fait le tour des gymnases et lorsque j’ai rencontré Alain, j’ai tout de suite aimé son approche. C’est bien différent de mon ancien gymnase. J’apprends plus de choses au Québec, je m’améliore davantage et j’ai plus d’opportunités. Mon entraîneur m’apporte beaucoup et m’apprend différentes techniques», a-t-elle souligné.

Si elle souhaite atteindre son objectif, Tamara Thibeault devra mettre les bouchées doubles à l’entraînement, elle qui fera le saut chez les seniors en 2014. «Je prends une pause et à partir de janvier, je devrai me remettre à travailler très fort pour remporter les gants dorés, le Championnat canadien et prendre part à des compétitions internationales. Affronter des filles plus vieilles que moi ne me fait pas tellement peur, car au Canada, on se connaît toutes».

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des