C’est jour de Guignolée!

Par marie_eve_alarie
C’est jour de Guignolée!

La guignolée des médias de la Mauricie/Centre-du-Québec bat son plein aujourd’hui (2 décembre) et marque le retour de la collecte de dons dans les rues.

De nombreux bénévoles seront sur le terrain toute la journée pour solliciter des dons aux quatre coins de la région, à l’exception de la MRC de Maskinongé où la collecte prend une forme différente.

Dans la MRC de Maskinongé, la collecte dans les rues est remplacée par un Radio-Bingo – spécial Guignolée, une collaboration de la radio Country Pop 103,1. Par ailleurs, le 2 décembre, une équipe de bénévoles se trouvera à l’extérieur de la station de radio pour recueillir des dons en argent de 7h à 9h, de 11h à 13h et de 15h30 à 17h30.

« On donne un gros coup aujourd’hui. Le retour de la collecte dans les rues est une excellente nouvelle, car les besoins sont criants en Mauricie au Centre-du-Québec », souligne Amélie St-Yves, ambassadrice de La guignolée des médias Mauricie/Centre-du-Québec et journaliste chez Noovo.

Le visage de la pauvreté a changé dans les dernières années. Chez Moisson Mauricie/Centre-du-Québec, on a constaté une hausse de 1000 demandes d’aide alimentaire par mois dans la dernière année, d’après le plus récent Bilan-Faim. De ce nombre, l’organisme relevait que plus de 60% des ménages aidés sont composés de personnes seules, ce qui représente une augmentation de 4,5% par rapport à 2019.

 » Ce sont pour les demandes d’aides pour les personnes seules qui ont le plus augmenté, confiait alors Jean Pellerin, président de Moisson Mauricie/Centre-du-Québec. C’est compréhensible dans la mesure où le coût de la vie augmente, que l’on pense à l’épicerie, l’essence, au coût hallucinant des loyers. Pour une personne seule, c’est un défi d’assumer ces coûts. Ça commence à être difficile pour beaucoup de personnes, pas seulement celles à faible revenu. »

Amélie St-Yves a été à même de le constater lorsqu’elle a vu la vie d’une amie basculer du tout au tout.

« Mon amie est psychologue, travailleuse autonome. En septembre dernier, elle a fait une dépression majeure et a dû être hospitalisée. Elle ne pouvait pas recommencer à travailler tout de suite et à écouter des gens qui souffrent pendant huit heures chaque jour. Elle s’est retrouvée à ne pas travailler pendant deux mois. Elle est soloparentale. Sa vie a pris un tournant à 180 degrés à ce moment », raconte-t-elle.

« Je suis confiante que ça ira bien pour le futur parce qu’elle a un bon réseau autour d’elle, mais tout a déraillé en quelques mois à peine, ajoute Amélie St-Yves. Elle me disait récemment qu’elle a passé proche de faire une demande pour un panier de Noël. Pourtant, il y a un an, elle avait sa maison, son auto et courait les cadeaux de Noël à cette période de l’année. Ça vient montrer que le visage de la pauvreté n’est pas toujours celui auquel on pense. Ça peut être en raison d’un deuil, de la maladie ou d’une séparation et ils se retrouvent malgré eux au comptoir alimentaire. »

Notons que les dons en argent et en denrées qui seront amassés pour la cause seront tous remis à neuf organismes de la région pour la conception de paniers de Noël, soit le Centre Roland-Bertrand, le CAB de la Moraine, Ressources aide alimentaire, le CAB de Grand-Mère, le Centre du Plateau Laval, les Artisans de la Paix, le CAB de la MRC de Bécancour, le CAB de la MRC de Maskinongé et  Moisson Mauricie/Centre-du-Québec.

Cela permettra d’aider 5000 familles en Mauricie et au Centre-du-Québec. En 20 ans, La guignolée des médias Mauricie et Centre-du-Québec a permis d’amasser plus de 2 M$ à travers le territoire, ce qui a permis de faire 81 000 paniers de Noël.

Les entreprises du territoire qui désirent réaliser une collecte de denrées et de dons monétaires dans leur milieu peuvent contacter le responsable régional à steve@beaudoinrp.com pour faire le lien avec l’organisme du territoire concerné.

D’autres façons de donner

Faire un don de 10$ en textant NOEL au 20222 

Faire un don en ligne au guignolee.ca au montant de votre choix

Collecte de denrées non périssables et dons en argent dans les magasins Provigo et Maxi et dans les pharmacies Jean Coutu jusqu’au 31 décembre

Collecte de denrées au kiosque Cogeco dans les centres commerciaux

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires